dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Les vœux de Gaston Tong Sang pour 2020

Publié le

Gaston Tong Sang, président de l’assemblée de la Polynésie française, adresse ses vœux à la population du fenua pour la nouvelle année.

Publié le 31/12/2019 à 8:30 - Mise à jour le 31/12/2019 à 16:55
Lecture 2 minutes

Gaston Tong Sang, président de l’assemblée de la Polynésie française, adresse ses vœux à la population du fenua pour la nouvelle année.


« Mes chers amis,

En 2019, notre assemblée s’est ouverte sur le monde, convaincue de la nécessité d’apprendre des autres pour évoluer et gagner en efficacité, mais aussi désireuse de partager avec le monde qui l’entoure ce qu’elle a de plus beau à offrir : notre identité, notre humanité, la richesse de nos diversités.

Notre institution s’est efforcée d’être une assemblée qui vous ressemble, respectueuse de toutes les fortes politiques qui y sont représentées, sensible à vos projets, attentive à vos attentes, et porteuse de vos nombres ambitions.

La majorité de notre assemblée reste mobilisée et fidèle au projet de société porté par notre Président Edouard Fritch, afin de continuer ensemble à bâtir, avec vous, une Polynésie bienveillante et toujours plus solidaire.

C’est ainsi qu’elle a voté, en 2019, une loi du Pays en faveur de la protection de l’emploi local. Un acte majeur et historique qui contribuera à favoriser l’embauche de nos enfants et généralisera l’océanisation des cadres. Il y a quelques jours, cette même majorité a adopté le budget du Pays qui, pour l’année 2020, permettra la multiplication des investissements publics et des mesures en faveur de l’emploi et de la solidarité.

L’actualité de l’année passée a malheureusement été marquée par les drames de la route, encore trop nombreux, qui meurtrissent dans leur chair et traumatisent à jamais ceux qui y sont confrontés. Les drogues et les addictions brisent nos familles, mutilent notre société et fragilisent ses fondations. Cette réalité engage notre responsabilité individuelle et collective. J’en appelle, pour 2020, à l’énergie, à la volonté et à la détermination de chacun pour éradiquer ces fléaux.

Notre pays regorge de richesses dont nous devons tous être les humbles protecteurs. Le Pacifique, cet océan immense qui berce nos îles, est menacé. Notre assemblée et l’ensemble des parlements du Pacifique ont affirmé cette année leur volonté d’œuvrer ensemble pour la protection de ce bien commun. Notre océan a besoin de nous comme nous avons besoin de lui !

À l’aube de cette nouvelle année, j’ai une pensée particulière, remplie d’affection et de compassion pour nos concitoyens malades, seuls, isolés, victimes de la précarité, frappés par le deuil ou les tourments d’une existence parfois injuste. Je souhaite leur adresser un message d’encouragements et de réconfort.

Je vous souhaite, mes chers amis, tous mes vœux de santé, d’unité, de bonheur et de fraternité. Je vous souhaite d’être passionnés et enthousiastes. Je fonde l’espoir que vos projets, vos ambitions et nos espérances communes connaissent succès et réalisation.

Bonne et heureuse année 2020. Que Dieu vous bénisse et protège chacun de vos foyers. »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Raiatea : une rentrée inédite pour 400 élèves de...

C’est une rentrée des classes particulière pour ce lycée. Aujourd’hui seule une partie des élèves est accueillie à l’école. Gestes barrières et...

Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes favorables au report du référendum

Les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie sont favorables à un report du référendum sur l'indépendance prévu le 6 septembre prochain, en raison des perturbations liées à la crise du coronavirus, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Air France reprend progressivement ses vols d’ici fin juin

La compagnie aérienne française Air France compte "reprendre progressivement ses vols" d'ici à la fin du mois de juin "et sous réserve de la levée des restrictions de voyage", selon un communiqué publié lundi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV