samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Les nouveaux ministres Virginie Bruant et Naea Bennett déjà sur le terrain

Publié le

Baptême du feu, ce mardi matin, pour Virginie Bruant et Naea Bennett. Les deux nouveaux ministres tout juste nommés ont débuté leurs visites de terrain par le chantier du musée de Punaauia. Une première journée de passation où les benjamins du gouvernement ont pris leurs marques et découvert l’ampleur de la tâche qui les attend.

Publié le 22/02/2022 à 15:48 - Mise à jour le 23/02/2022 à 9:32
Lecture 4 minutes

Baptême du feu, ce mardi matin, pour Virginie Bruant et Naea Bennett. Les deux nouveaux ministres tout juste nommés ont débuté leurs visites de terrain par le chantier du musée de Punaauia. Une première journée de passation où les benjamins du gouvernement ont pris leurs marques et découvert l’ampleur de la tâche qui les attend.

En novembre dernier, personne n’avait été nommé par Edouard Fritch pour remplacer la ministre démissionnaire du Tourisme, du Travail, alors en charge des transports internationaux et des relations avec les Institutions, Nicole Bouteau. Ses portefeuilles avaient été répartis entre Yvonnick Raffin pour le Tourisme, Christelle Lehartel pour le Travail et René Temeharo pour les Relations avec les institutions.

Hier lundi, le président du Pays a annoncé qu’il prenait désormais en charge le Tourisme, et Virginie Bruant, le Travail. Naea Bennett a quant à lui était nommé ministre de la Jeunesse et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports. Il récupère ainsi deux portefeuilles qui étaient à Heremoana Maamaatuaiahutapu : la Jeunesse et les Sports.

Heremoana Maamaatuaiahutapu devient ministre de la Culture, de l’Environnement, des Ressources marines, en charge de l’Artisanat : “On a déjà commencé à discuter des gros dossiers avec Naea, notamment celui des Jeux Olympiques de 2024 et des Jeux du Pacifique. On a travaillé sur un schéma directeur de la jeunesse qui est prêt. On a aussi travaillé sur un schéma avec le COPF pour la partie sportive qui s’appelle ‘Ambition 2027’, qui est prêt. Donc il a en quelque sorte déjà les outils politiques et pour la jeunesse et le sport qui sont prêts, il faut maintenant les mettre en œuvre et s’appuyer sur nos services et nos fédérations, notamment pour la partie sportive avec le COPF” a-t-il déclaré ce mardi.

C’est bien de dire que l’on s’intéresse à la jeunesse, mais c’est mieux de le montrer

Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture, de l’Environnement, des Ressources marines, en charge de l’Artisanat

Il faut donner la chance aux jeunes de se lancer dans la politique. Il (Naea Bennett, NDLR) a accepté d’être au gouvernement, chose rare aujourd’hui, peu de gens ont envie de se lancer en politique. Je pense qu’il faut l’encourager. Je connais Naea depuis très longtemps, je l’apprécie beaucoup. Il est intelligent, il s’investit. (…) C’est bien de dire que l’on s’intéresse à la jeunesse, mais c’est mieux de le montrer. (…) Je pense que des gens comme Naea et Virginie vont apporter un autre regard sur les dossiers que nous portons tous les mercredis en conseil des ministres. À un moment donné si on considère que l’avenir de notre pays c’est la jeunesse, il faut un ministère de la jeunesse” a ajouté Heremoana Maamaatuaiahutapu .

Avec Virginie Bruant, Naea Bennett a visité aujourd’hui le chantier du musée des îles, sur la côte Ouest. Une première visite officielle pour les nouveaux entrants au gouvernement. “La passation se passe bien pour le moment. On est train de s’installer dans nos bureaux pour qu’on puisse commencer à travailler et être efficaces rapidement” a confié Naea Bennett.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour Virginie Bruant, être sur le terrain : “C’est toujours ce que j’ai fait, toujours ce que j’ai prôné. C’est important, cela fait partie de nos missions. (…) Je savais que le musée était en travaux, mais j’étais à mille lieux d’imaginer l’ampleur des travaux qui avaient été engagés, et je suis surprise très positivement. Cela va être magnifique”.

“Avec mes missions à l’assemblée, j’ai toujours été sur le terrain, j’ai toujours essayé d’être proche des gens et des problématiques. Et je vais essayer de ne pas changer ma façon de travailler. Je vais avoir de nombreux challenges sur lesquels il va falloir travailler. (…) On est une équipe, on travaille en équipe, et on doit atteindre des objectifs en équipe. C’est l’état d’esprit dans lequel j’aime travailler. Et je me sens bien dans cette équipe” confie par ailleurs la nouvelle ministre.

Plus tard, Virginie Bruant a aussi rencontré Christelle Lehartel, ministre de l’Éducation et de la modernisation de l’Administration, en charge du Numérique, pour la passation des dossiers : “On est là pour l’accompagner dans ses nouvelles fonctions. (…) Pour Virginie, c’est une nouvelle fonction au sein du gouvernement, certes, mais elle sait quand même comment ça se passe puisqu’elle est à l’assemblée de Polynésie depuis plusieurs années. (…) Elle participait déjà à nos conseils d’administration, donc il y a plein de dossiers qu’elle connait comme pour le CFPA. Honnêtement, je ne me fais pas de souci. Et surtout, je suis contente d’avoir une femme avec moi au gouvernement. Elle vient du monde patronal, eh bien justement, raison de plus pour connaitre exactement ce qui se passe dans une entreprise privée. Et elle a dit au président qu’elle avait cette idée de concilier le social avec l’insertion par le travail, et je pense que c’est une jolie traversée. (…) Tout va bien se passer. Je ne me fais vraiment pas de souci, je ne m’inquiète pas pour Virginie”.

infos coronavirus