samedi 17 août 2019
A VOIR

|

Les grands travaux d’Edouard Fritch

Publié le

Publié le 23/05/2018 à 9:15 - Mise à jour le 23/05/2018 à 9:15
Lecture 3 minutes

« Je formule le vœu que durant les cinq prochaines années, nos travaux soient productifs et que les débats restent constructifs et courtois. » Edouard Fritch a pris la parole devant les 57 représentants de Tarahoi réunis ce jeudi pour la première session administrative.

En première partie de son discours, le président du Pays a rappelé les actions et la politique menées par la majorité au cours de la dernière mandature. En réponse aux critiques formulées par l’opposition, le président du Pays a repris le dernier rapport de l’IEOM (Institut de l’émission d’outre-mer) sur le bilan économique de l’année 2017. Edouard Fritch a mis en exergue les bons chiffres qui marquent, selon lui, « l’amélioration de la santé budgétaire et économique de notre Pays. »

Après cette mise au point, le président a précisé les grandes lignes de son programme, auxquels les représentants de Tarahoi devront prendre part.

SANTE ET SOLIDARITE

La première et principale réforme que le gouvernement Fritch souhaite mener reste celle la protection sociale généralisée (PSG) « avec l’indispensable réforme des retraites », a précisé le président du Pays.

Il indiqué :

« Le projet de texte est sur le bureau de votre assemblée. Il vous appartient de vous organiser pour reprendre rapidement les consultations avec les partenaires sociaux en vue d’aboutir à la rédaction d’une proposition de loi du pays. Je souhaite, et la majorité est d’accord avec moi, que ce texte puisse être soumis à l’assemblée en septembre. »

Edouard Fritch veut mettre en place un cadre réglementaire pour les établissements d’accueil des personnes âgées dépendantes et des familles d’accueil thérapeutique. A l’heure actuelle, aucune règlementation n’est en vigueur.  

Il a précisé : « Il vous appartiendra également, sur la proposition du gouvernement, de mettre en place le statut d’aidant familial. »

LOGEMENT

Plusieurs projets de loi qui visent à renforcer l’offre en matière de logement mais aussi à en faciliter l’accès devraient être examinés par les représentants.

Edouard Fritch souhaite proposer un texte pour inciter fiscalement les propriétaires de logements vacants à les rénover pour les mettre sur le parc du logement social.

« De même, nous souhaitons que l’Aide familiale au logement (AFL) soit étendue au parc privé conventionné. »

TRANSPORTS

Devant l’assemblée, le président du Pays a réaffirmé son souhait d’engager une réforme dans ce domaine. Il a rappelé que la délégation de service public arrive à échéance à la fin de l’année 2018. L’appel d’offres a été lancé.

« Il est attendu du nouveau délégataire une amélioration substantielle de la qualité de service, le renouvellement progressif de la flotte par des bus neufs, dans le respect des normes environnementales, géolocalisables et sécurisés. Il devra également proposer une gamme tarifaire élargie en fonction de certaines catégories d’usagers (étudiants, matahiapo, handicapés, demandeurs d’emploi…) et un système d’information performant pour les voyageurs. »

 
Edouard Fritch a annoncé l’intention du gouvernement d’engager des discussions avec les partenaires sociaux en vue d’une prise en charge partielle avec les employeurs et salariés du coût du billet des salariés. 

FONCIER

L’élaboration du schéma directeur des affaires foncières a été lancée. L’appel d’offres a été publié le 4 mai dernier. Un projet de loi qui concerne les routes de désenclavement pour libérer du foncier public ou privé et favoriser ainsi les projets de développement sera soumis à l’examen.   

Le président souhaite mettre en place « de façon accélérée » le Sage et les plans d’aménagement et de développement durable par archipel.

Dans le cadre du chantier du Village tahitien, les élus devront se prononcer sur un projet de texte qui vise à autoriser la construction des immeubles de plus de 28 mètres de hauteur.

ECONOMIE VERTE

Le gouvernement présentera au cours de sa mandature un nouveau schéma de l’agriculture. Le président a indiqué qu’il serait décliné par archipel « d’adapter les contextes d’autoconsommation et les marchés de distribution. » Le gouvernement souhaite valoriser les métiers de l’agro-alimentaire et les conversions à l’agriculture biologique. 

TRAVAIL

L’hôtellerie fera partie des domaines qui se verront doter d’un nouveau schéma directeur. Dans cette optique, de nouvelles aides à destination des petites structures et des pensions de familles devraient voir le jour.

 Edouard Fritch a cité quelques exemples parmi lesquels : « le doublement des aides pour la rénovation et la création des pensions de famille et la mise en place d’un kit bungalow pour les porteurs de projets. »

Dans cette mandature, le président du Pays souhaite intensifier la lutte contre le travail illégal. Il a aussi indiqué vouloir présenter un projet de loi pour la « promotion et la protection de l’emploi local ». 

ENVIRONNEMENT

Le gouvernement veut créer un schéma territorial de prévention et de gestion des déchets.

« C’est une urgence particulière à traiter. »

Edouard Fritch a précisé que les textes évoqués ont déjà été travaillés par l’équipe précédente. Il a répété :

« Nous nous inscrivons dans la continuité. Je suis décidé à mettre en œuvre les réformes dont la Polynésie française a besoin. […] »

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires