samedi 19 juin 2021
A VOIR

|

Les électeurs de Uturoa repassent aux urnes le 20 juin

Publié le

À Raiatea, la population de Uturoa se prépare à retourner aux urnes… Une élection partielle qui fait suite à l’annulation du second tour des municipales à Uturoa l’an passé. Deux listes sont en compétition : Te reo amui no Uturoa de Matahi Brotherson et Outuroa to tatou oire menée par Sylviane Terooatea.

Publié le 10/06/2021 à 15:07 - Mise à jour le 10/06/2021 à 15:08
Lecture 2 minutes

À Raiatea, la population de Uturoa se prépare à retourner aux urnes… Une élection partielle qui fait suite à l’annulation du second tour des municipales à Uturoa l’an passé. Deux listes sont en compétition : Te reo amui no Uturoa de Matahi Brotherson et Outuroa to tatou oire menée par Sylviane Terooatea.

3614 inscrits sont amenés à voter une nouvelle fois, ce dimanche 20 juin à Uturoa. Des électeurs donc à convaincre de nouveau… Le travail n’est pas de tout repos. Alors de chaque côté, on multiplie les rencontres dans les quartiers… Matahi Brotherson compte sur les forces vives de sa liste fusionnée Te reo amui no Uturoa pour faire la différence… « Des avis différents ça fait avancer les choses (…). La preuve, en quelques mois nous avons fait aboutir plusieurs projets. Même celui de Hopa où ils pourront être propriétaires. Nous avons réglé en partie le gros problème de l’électricité déjà. Certaines servitudes vont commencé là bientôt, certaines ont déjà été terminées. »

Battue de dix voix au soir du second tour des municipales du 28 juin 2020, Sylviane Terooatea tête de liste de Outuroa to tatou oire parle de continuité… Elle veut terminer les projets entrepris, avec toutefois des réajustements : « On a revu, on a réajusté par rapport à notre environnement, à la crise que nous vivons actuellement. Et surtout terminer les projets phares de la commune et s’occuper comme il faut de notre jeunesse qui aujourd’hui va ailleurs parce qu’il n’y a pas de travail. »

Pour nos deux candidats, c’est une course contre la montre qui commence. Chacun fait de son mieux pour trouver les arguments qui feront basculer les votes en leur faveur. Pour Matahi Brotherson, la priorité est « la centrale électrique, notre distribution d’électricité, l’emploi. On va essayer de tout faire pour l’emploi, régler les zones de mouillage pour les yachts, l’hôtellerie avec notre terrain à la place du Havaiki Nui, et améliorer la qualité de vie dans nos lotissements, même les lotissements privés, l’assainissement. »

« On s’est engagés bien sûr pour notre centrale qui est le projet phare, mais notre priorité c’est la jeunesse, lance de son côté Sylviane Terooatea. Parce que, un an après, j’ai vu que la jeunesse s’ennuie à Uturoa. Et donc il faut qu’on s’en occupe autrement. Il faut qu’on pousse notre jeunesse à accompagner l’environnement. L’environnement c’est l’avenir de notre pays, c’est l’avenir de notre commune. Donc tous les projets seront en parallèle avec l’environnement. »

81.5%, c’est le taux de participation au second tour des municipales l’an passé… Ce retour aux urnes va-t-il mobiliser autant d’électeurs ? Réponse au premier tour des élections partielles de Uturoa, le 20 juin prochain.

infos coronavirus