jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

Les écologistes présentent leurs candidats aux législatives

Publié le

Le parti écologiste Heiura les Verts a présenté ses trois candidats aux élections législatives ce samedi matin. Sur la première circonscription, c'est le président du parti Jacky Bryant qui se présente, suppléé par Raissa Bruneau. Tati Salmon et sa suppléante Hinatea Pambrun concourent sur la deuxième circonscription et Jules Hauata se positionne sur la troisième, accompagné de Monia Tinorua comme suppléante.

Publié le 30/04/2022 à 15:25 - Mise à jour le 30/04/2022 à 15:25
Lecture < 1 min.

Le parti écologiste Heiura les Verts a présenté ses trois candidats aux élections législatives ce samedi matin. Sur la première circonscription, c'est le président du parti Jacky Bryant qui se présente, suppléé par Raissa Bruneau. Tati Salmon et sa suppléante Hinatea Pambrun concourent sur la deuxième circonscription et Jules Hauata se positionne sur la troisième, accompagné de Monia Tinorua comme suppléante.

Pour Heiura les Verts, “l’écologie est centrale”, mais pas que. Le parti base sa campagne sur cinq grandes orientations : la transition énergétique notamment à travers le développement de l’énergie thermique des mers, l’éducation et la formation, le nucléaire et la santé, notamment la prise en charge par l’état de toutes les victimes de maladies radio-induites, la surveillance de la zone économique exclusive (ZEE) et de l’espace aérien et enfin l’évolution du statut de la Polynésie.

“On est cohérents et on est dans la continuité de nos engagements présidentiels”, assure Jacky Bryant, qui prône “un développement soutenable” et un retour “aux savoir-faire traditionnels” pour tendre vers une alimentation plus saine pour les Polynésiens. “L’environnement, le problème c’est que personne ne s’en occupe vraiment”, renchérit Jules Hauata de son côté. “Une autre façon de concevoir la société”, c’est ce que promet Tati Salmon aux électeurs de la deuxième circonscription. “Le mode de vie qu’on a aujourd’hui est amené à changer” selon le candidat, avec “un effet sur tout ce qui est transport de marchandises, de biens. Il faudra revoir nos exigences à la baisse”.

En Polynésie, les électeurs seront appelés à voter les 4 et 18 juin pour élire les trois députés qui représenteront le fenua à l’Assemblée nationale.

infos coronavirus