lundi 16 septembre 2019
A VOIR

|

Les communes gagnent plus de souplesse pour leurs plans de financement

Publié le

Publié le 28/01/2019 à 10:39 - Mise à jour le 28/01/2019 à 10:39
Lecture 2 minutes

Le haut-commissaire de la République, René Bidal, et le président du Pays, Edouard Fritch, ont réuni mardi matin les membres du comité de pilotage du contrat de projets 2015-2020 relatif aux investissements communaux.
 
L’objectif de cette réunion était d’examiner de manière collégiale, avec les maires et leurs représentants, les résultats et les préconisations issus de l’évaluation à mi-parcours du contrat.
 
Fruit d’un travail de plusieurs mois, cette évaluation a permis de conforter la méthode de travail adoptée ainsi que les pistes d’amélioration pour rendre l’intervention conjointe de l’État, du Pays et des communes plus efficace.
 
Parmi les recommandations figure notamment une proposition de moduler les seuils de financement, permettant ainsi, aux communes qui le souhaitent, de pouvoir compléter les dotations du contrat de projets par des financements extérieurs ou des ressources propres.
 
Cette disposition, qui fera l’objet d’un avenant au contrat de projets dans les prochains jours, donnera désormais plus de souplesse et d’ouverture aux communes dans l’élaboration de leurs plans de financement.
 
Depuis 2015, 32 projets communaux ont bénéficié d’un soutien financier du contrat de projets pour un montant total de plus de 5,4 milliards de Fcfp.
 
Injectés directement dans l’économie locale, ces investissements permettent d’offrir des services publics environnementaux de qualité, notamment dans les domaines d’adduction en eau potable, d’assainissement des eaux usées et de gestion des déchets.
 
À l’unanimité, les membres du comité de pilotage ont salué les échanges constructifs et les évolutions de cet outil qui donnent aux communes des moyens de satisfaire les besoins prioritaires de la population.
 
Pour l’année 2019, les investissements prioritaires soutenus par l’Etat concernent les infrastructures routières, le logement social, les infrastructures maritimes et aéroportuaires. L’Education est aussi au cœur des investissements avec des restructurations d’établissements comme au collège de Nuku Hiva et de Makemo.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et communiqué
 
 
 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV