vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Législatives : Nicole Bouteau, candidate Tapura Huiraatira dans la première circonscription

Publié le

Nicole Bouteau, ancienne ministre du Tourisme et du travail, vise un siège à l’Assemblée nationale. La candidate du Tapura Huiraatira dans la première circonscription mène campagne, épaulée par Maina Sage la députée sortante. Au fil des réunions publiques, la candidate déroule le programme du parti et explique ses perspectives.

Publié le 27/05/2022 à 16:25 - Mise à jour le 31/05/2022 à 8:59
Lecture 2 minutes

Nicole Bouteau, ancienne ministre du Tourisme et du travail, vise un siège à l’Assemblée nationale. La candidate du Tapura Huiraatira dans la première circonscription mène campagne, épaulée par Maina Sage la députée sortante. Au fil des réunions publiques, la candidate déroule le programme du parti et explique ses perspectives.


Nicole Bouteau renoue avec le reo Tahiti pour s’adresser et répondre aux habitants, dans les quartiers où elle mène campagne. Elle compte poursuivre le travail mené par la députée sortante Maina Sage : “Le bilan de Maina Sage est également le bilan de notre majorité, c’est un programme que l’on a porté ensemble, et seul, le député ne fait rien. Le député, c’est être avec le gouvernement polynésien, c’est se tisser également un réseau au niveau national, c’est travailler ensemble. Et au milieu de 577 parlementaires, il est important que trois députés parlent d’une même voix”.

L’ancienne ministre du Tourisme et du travail rappelle parfois lors des rencontres avec la population, les raisons de sa démission du gouvernement en novembre 2021. Un choix réfléchi qui ne l’a pas écartée pour autant de sa famille politique. Figure incontournable durant la crise Covid, elle a été très sollicitée pour accompagner le secteur touristique, notamment l’activité croisière : “J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises, de me déplacer à Paris en tant que ministre, et j’ai pu voir le rôle que pouvait jouer nos parlementaires dans le domaine du tourisme pour que nos entreprises puissent bénéficier d’un certain nombre de dispositifs”.

Parmi les mesures phares du programme des rouge, la candidate souhaite inscrire dans la constitution la notion de citoyenneté polynésienne “comme c’est le cas aujourd’hui et depuis de longues années en Nouvelle-Calédonie, pour mieux protéger le patrimoine foncier et l’emploi pour nos jeunes demain. (…) Notre objectif, c’est d’intégrer dans la constitution cette notion, et de définir dans notre loi organique ce qu’est un citoyen polynésien, de naissance, de parents nés en Polynésie, mais également inscrit sur les listes électorales”.

Les grandes lignes de sa profession de foi sont une continuité du travail mené avec le gouvernement d’Emmanuel Macron, avec une vigilance sur les grands dossiers engagés, lors de sa visite officielle. Sur la question du nucléaire, Nicole Bouteau souhaite des avancées : “Il faut que les choses avancent plus vite, notamment sur l’indemnisation, le remboursement de la CPS; pour les travailleurs ou les victimes reconnus des essais nucléaires”.

Avec les deux autres candidats des rouges, la candidate de la première circonscription compte bien devenir l’architecte d’un partenariat renouvelé entre la Polynésie et l’État, au sein de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.

infos coronavirus