mercredi 28 septembre 2022
A VOIR

|

Législatives : Hau Ma’ohi Tiama présente ses candidats

Publié le

À quelques jours de la présidentielle, Hau Mā'ohi Ti'ama, le parti de Tauhiti Nena, a présenté ce samedi matin à la mairie de Papeete les trois candidats aux prochaines élections législatives qui auront lieu les 4 et 18 juin.

Publié le 02/04/2022 à 14:13 - Mise à jour le 11/04/2022 à 14:52
Lecture 3 minutes

À quelques jours de la présidentielle, Hau Mā'ohi Ti'ama, le parti de Tauhiti Nena, a présenté ce samedi matin à la mairie de Papeete les trois candidats aux prochaines élections législatives qui auront lieu les 4 et 18 juin.

C’est au tour de Hau Ma’ohi Tiama de présenter officiellement ses candidats aux législatives. Le parti créé par Tauhiti Nena après son débarquement du Amuitahira’a a tenu une conférence de presse ce matin pour l’occasion. À la tête du parti, Tauhiti Nena se présente naturellement sur la première circonscription, Pamela Otcenasek sur la 2e et John Tefan sur la 3e.

Lire aussi > Hau Maohi Ti’ama, le nouveau parti de Tauhiti Nena

Née à Taravao, Pamela a grandi entre Tautira et Papara et réside à Mahina depuis plus de 30 ans. La candidate, aujourd’hui enseignante, a confié la difficulté de s’engager en politique quand on est une femme. “C’est pas évident (…) il faut laisser sa famille à sa maison, ses enfants”. Son premier engagement remonte à 2012. À cette époque, l’instabilité politique bat son plein. “Je me suis levée pour impulser et incarner un changement car (…) le modèle économique et social était déjà catastrophique à l’époque”. Dix ans plus tard, avec la crise sanitaire et la guerre en Ukraine, elle estime que la situation a empiré. “Nous sommes complètement dépendants des produits extérieurs, donc la pénurie nous guette à tout instant”. L’occasion de décrier au passage la TVA sociale, “l’impôt est le plus injuste qui soit car celui qui peine à se nourrir paiera autant que les hauts salaires. (…) Je fais appel à tous les Polynésiens de naissance ou et d’adoption et de coeur, de s’unir pour organiser un nouvel engagement”.

“Est-ce que la calédonie est plus proche que nous de l’indépendance ?”

John Tefan, candidat dans la 3e circonscription

Inscrit sur la liste du Tavini en 2017, John Tefan ne conçoit pas pour sa part l’indépendance statutaire sans le gouvernement centrale : “impossible” résume le candidat. “Qu’on le veuille ou non, on fait partie de la France, nous sommes aujourd’hui des citoyens français. Alors à défaut d’être indépendant, qu’est-ce qu’on fait ? (…) Il faut faire quelque chose” Citant l’exemple de la Nouvelle-Calédonie inscrite sur la liste des pays à décoloniser depuis près de 40 ans, il rappelle que la Polynésie est inscrite sur cette même liste depuis seulement une dizaine d’années : “Est-ce que la Nouvelle-Calédonie est plus proche de l’indépendance que nous ? Non. (…) À un moment donné, il faut scorer” a-t-il déclaré au micro de Tahiti Infos. Sa priorité absolue s’il devient député ? Soutenir le candidat Zemmour et soutenir les projets de la Polynésie de demain. “Il n’a pas dit qu’il nous donnera l’indépendance, il ne faut pas s’attendre en 2022 à ce qu’Eric Zemmour nous donne l’indépendance, mais nous avons cette possibilité de discussion avec les accords que nous avons signés. C’est quelqu’un qui sait ce qu’il dit, quelqu’un de constant, et il est ouvert à la possibilité pour nous de devenir souverain”.

Un avis partagé par Tauhiti Nena, confiant dans le candidat de Reconquête : “J’appelle tous les Polynésiens à nous rejoindre. On est convaincu des ressources que l’on a dans notre pays, que les Polynésiens sont forts, intelligents et beaux, et qu’ils sont capables de prendre toutes les fonctions qu’il y a dans notre pays. Les Polynésiens sont prêts à gouverner ce pays, à tous les postes”. “On est à 0,2% dans l’élection finale, on pèse pas grand chose, mais tout va se décider en France. Il y a du monde aux rassemblements d’Eric Zemmour. On parle de 100 000 personnes, c’est le seul à rassembler autant de monde. Il ne faudra donc pas s’étonner s’il passe au deuxième tour” a souligné Tauhiti Nena au micro de Tahiti infos.

Pour rappel, le grand congrès du Hau Ma’ohi Tiama sera organisé le samedi 7 mai à la mairie de Papeete.

infos coronavirus