samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Le texte examiné ce soir ou le blocage général

Publié le

Publié le 07/03/2018 à 17:27 - Mise à jour le 07/03/2018 à 17:27
Lecture < 1 min.

Après leur entrée fracassante dans l’hémicycle, provocant l’interruption des débats sur le projet de réforme de la PSG, les grévistes maintiennent la pression. Les concessions faites quelques heures plus tôt par le président Fritch ne leur suffisent pas, ils réclament le retrait pur et simple de cette réforme.

Vers 15h30, une fois les débats interrompus par l’entrée dans l’hémicycle des manifestants, une réunion s’est tenue dans les bureaux de l’Assemblée, en présence d’Edouard Fritch, Marcel Tuihani, Oscar Temaru, les présidents des différents groupes politiques de l’Assemblée et les membres de l’intersyndicale. Une réunion houleuse, d’après de nombreux témoins qui affirment avoir entendu des cris alors qu’ils attendaient à l’extérieur de la salle.

Au cours de cet entretien, les représentant syndicaux ont exigé que l’examen du projet de loi soit achevé ce jeudi dans la soirée, et ce, afin que l’abandon de ce projet de réforme soit enteriné. Une exigence à laquelle tous les participants à la réunion ont accepté d’accéder, à l’exception de Sylvana Puhetini, la présidente du Groupe RMA (Tapura huiraatira). Elle souhaite que les élus de son groupe se concertent sur cette question.

La réunion s’est achevée à 17h45. Les protagonistes ont convenu de se retrouver à 19h45 pour une nouvelle réunion.
En cas de refus, les syndicalistes menacent de « tout bloquer ».
  

Rédaction web

infos coronavirus

TAHITI XTREM ARTS : Suivez en direct la première soirée de combat MMAVOIR LE DIRECT
+