jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Le Tavini favorable au vaccin et pour une meilleure hygiène de vie

Publié le

La loi sur l'obligation vaccinale de certaines professions sera votée demain par l'Assemblée de la Polynésie française. Le député et représentant indépendantiste Moetai Brotherson remet en question le projet de loi qu'il juge liberticide.

Publié le 19/08/2021 à 17:12 - Mise à jour le 22/08/2021 à 11:28
Lecture < 1 min.

La loi sur l'obligation vaccinale de certaines professions sera votée demain par l'Assemblée de la Polynésie française. Le député et représentant indépendantiste Moetai Brotherson remet en question le projet de loi qu'il juge liberticide.

« Faire du sport et soigner son alimentation » : c’est le message d’Oscar Temaru, président du Tavini Huiraatira, pour mieux résister à la maladie.

Lui-même vacciné contre la covid depuis deux mois, le numéro un du Tavini s’est enfin clairement positionné en faveur du vaccin. Mais à la veille du vote de l’Assemblée concernant l’obligation vaccinale pour certaines professions en Polynésie, le député indépendantiste et représentant Moetai Brotherson a rappelé son attachement à la “notion de liberté”. Il a ainsi indiqué qu’en l’état du texte, il voterait contre la proposition de loi relative à l’obligation vaccinale.

“Je ne demande qu’à être convaincu demain. Il y a trop d’indirections. C’est-à-dire que le projet de loi dit en lui-même : “on va obliger certaines personnes à se faire vacciner et la liste sera définie par des arrêtés pris en Conseil des Ministres”, détaille Moetai Brotherson. “Pour l’instant, on ne sait pas. Il ne s’agit pas de voter contre le vaccin, moi je suis vacciné, je n’ai aucun soucis avec le vaccin. Mon père était infirmier. […] Le problème, ce n’est pas le vaccin. Le problème, c’est l’obligation vaccinale”.

Oscar Temaru, invité du journal :

infos coronavirus