jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Le Tahoeraa réunit ses troupes

Publié le

Publié le 01/02/2019 à 13:45 - Mise à jour le 01/02/2019 à 13:45
Lecture 2 minutes

Le motu Ovini de Mataiea s’est paré d’orange, ce samedi, à l’occasion du séminaire du Tahoeraa Huiraatira. Près de 200 personnes, cadres, présidents et membres des différentes fédérations et sections des îles du Vent, des îles Sous-le-vent, des Marquises et de Rapa, s’y étaient regroupées sur l’appel de leur président Gaston Flosse, afin d’aborder la question des élections européennes, des élections communales et de « l’état du pays ».
 
Selon Gaston Flosse, la situation est autre que celle que le gouvernement en place laisse croire. « Depuis 2014, 2015 en tous les cas, ils n’ont créé que 389 emplois, alors que vous avez 55 000 Polynésiens au chômage, a-t-il déclaré. Vous avez 55% des Polynésiens qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté et, tout ça est camouflé, tout ça est caché. On ne dit pas que nous avons créé 300 emplois parce que ce serait ridicule, mais on dit que l’emploi a augmenté de 0,1%. Tout ça c’est du camouflage, c’est faux, alors que le président avait dit qu’il y aurait avec lui une politique de transparence totale et ce n’est pas le cas, c’est l’opacité totale oui ! », dit-il en riant.
 
Au sujet des élections européennes, qui « ne sont pas des élections importantes pour la Polynésie parce que le mode de votation a été modifié », « aucune décision n’a été prise » quant à savoir quel parti le Tahoeraa soutiendra. Mais une chose est sûre pour le chef de file orange, « nous ne voterons plus jamais pour Marine Le Pen, tout simplement parce que nous l’avons soutenue aux présidentielles. Il était donc normal, s’il y avait un jeu honnête, que son représentant ici, M. Minardi, fasse voter pour le Tahoeraa Huiraatira en retour. Mais non, il s’est présenté contre le Tahoeraa qui avait voté pour lui. Ça ne se fait pas. »
 
Nous reviendrons sur ce rassemblement, ce samedi soir dans nos journaux en tahitien et en français, avec notre invité en plateau Bruno Sandras, le président de Ia Hau Noa, parti allié du Tahoeraa Huiraatira.
 

Rédaction web avec Mata Ihorai et Sam Teinaore

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu