jeudi 21 octobre 2021
A VOIR

|

Le Tahoeraa confirme son soutien à Sarkozy, alliance en cours avec les Républicains

Publié le

Publié le 14/10/2016 à 8:02 - Mise à jour le 14/10/2016 à 8:02
Lecture 3 minutes

Le Tahoeraa Huiraatira a tenu vendredi soir son grand conseil. Ils étaient près de 300 présidents de section, tavana et représentants réunis autour de Gaston Flosse. Le parti orange a validé le soutien à Nicolas Sarkozy pour les primaires en vue de l’élection présidentielle. “Lorsque nous avons reçu l’invitation de monsieur Sarkozy pour nous rendre à Paris, nous sommes donc allés Geffrey Salmon, Vincent Dubois et moi-même, à la rencontre de ses collaborateurs, de l’équipe qui l’entoure (…), le président des Républicains, monsieur Laurent Wauquiez, et nous avons travaillé sur le projet de protocole d’accord que nous avions rédigé et il nous a répondu sous la forme d’une lettre en acceptant la quasi-totalité de nos demandes. Et donc nous sommes satisfaits. Le grand conseil du Tahoeraa Huiraatira a donc donné son accord pour le soutenir lors des primaires qui vont se dérouler le 19 novembre prochain”, a expliqué Gaston Flosse au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Deux autres décisions ont été prises par le parti orange : soutenir le candidat des Républicains qui sera désigné lors des primaires… qu’il s’agisse de Nicolas Sarkozy, ou d’Alain Juppé. “Si c’est Juppé qui sort, qui est retenu pour les primaires, eh bien nous voterons pour Juppé bien évidemment. En espérant qu’il retienne les engagements pris par Sarkozy”. 

Autre décision : s’associer officiellement au parti des Républicains. Il y a peu, Jonas Tahuaitu a d’ailleurs démissionné de l’UDI pour adhérer aux Républicains, une information confirmée à nos confrères de Radio 1. “Un projet d’association est en cours de rédaction et il y aura donc cette association historique entre le Tahoeraa et les Républicains”, a déclaré Gaston Flosse. Le projet d’alliance pourrait être signé après l’élection présidentielle. L’alliance entre le Tahoeraa et les Républicains sera “exclusive” assure Gaston Flosse. 

En échange de son soutien, le Tahoeraa demande à Nicolas Sarkozy “le rétablissement de toutes les conventions qui ont été supprimées dans les années 2007, 2008 et 2009. Il a accepté de ramener la DGDE, la dette nucléaire, de 10 milliards aujourd’hui à 18 milliards qui était sa valeur initiale. Ensuite, d’apporter l’aide de la France au RST au niveau où elle était à l’époque : 3.5 milliards. Il a accepté. Également d’aider les constructions scolaires, les grosses réparations du scolaire, également la construction des collèges et des lycées. Aujourd’hui nous avons par exemple financé le collège de Teva i Uta avec nos propres deniers. Là c’est l’État qui va reprendre la convention de l’époque. Nous participerons en offrant le terrain aménagé et c’est l’État qui construira et qui va meubler et fournir tout le matériel qu’il faut pour ces établissements du secondaire”, détaille Gaston Flosse. “Nicolas Sarkozy s’est engagé, il nous a écrit une lettre. De même qu’il a donné son accord pour un nouveau statut et il considère comme nous que le statut d’autonomie est dépassé et qu’il faut passer à un stade nouveau”. 

Gaston Flosse assure que sa mésentente avec Nicolas Sarkozy est personnelle et n’entre pas en compte dans cette alliance. “Si on se place sur le plan personnel, évidemment c’est quasiment impossible d’oublier, mais je crois que ce qui prime c’est l’intérêt du Pays, l’intérêt de notre population. Et nous ferons tout pour que Nicolas Sarkozy soit élu Président de la République. Je suis sûr qu’il tiendra ses engagements.”

Gaston Flosse sera l’invité du Grand journal de Tahiti Nui Télévision dimanche. Vous pouvez lui poser vos questions sur notre page Facebook. 

Rédaction web (Interview : Mata Ihorai)

Gaston Flosse

Rédigé par

infos coronavirus