jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Le Tahoeraa appelle les Polynésiens à se mobiliser pour Marine Le Pen

Publié le

Publié le 26/04/2017 à 11:53 - Mise à jour le 26/04/2017 à 11:53
Lecture 2 minutes

« Avec 32,53% la Polynésie a apporté à Marine Le Pen l’un de ses meilleurs scores Outremer, et 24.599 Polynésiens lui ont témoigné leur confiance » débute le communiqué.

Remerciant les électeurs qui ont voté pour Marine Le Pen, le parti orange appelle « les Polynésiens à se mobiliser massivement pour le second tour pour faire de Marine Le Pen la prochaine présidente de la République ». Pour le parti de Gaston Flosse,  » Le choix de Marine Le Pen s’impose comme le meilleur choix pour la Polynésie française ».

Constatant que la candidate FN « fait l’objet d’une campagne mensongère qui cherche à la discréditer », le Tahoeraa explique que « Si elle connaît aujourd’hui un tel succès, elle le doit d’abord à son programme, à la pertinence de ses idées, à son écoute, à son charisme, à son courage aussi. » Mais pas que.

Pour l’ex premier parti de Polynésie, son succès est dû aussi « au champ de ruines laissé par les gouvernements précédents, (…) que les électeurs ont sanctionné, comme ils sanctionneront demain l’échec du Tapura ».

Quant à Emmanuel Macron, considéré par le parti orange comme,  » le candidat des loosers », son programme, « n’est que du vent, il est inexistant pour l’Outremer et la Polynésie française », et, enfonçant le clou, « Voter Emmanuel Macron c’est poursuivre la politique désastreuse de François Hollande dont il est le candidat et la continuation ».

Pour finir, le Tahoeraa, assure que  » le choix de Marine Le Pen s’impose désormais comme le seul choix qui mérite d’être soutenu par les Polynésiens, pour une Polynésie forte dans une France forte ».

 

Rédaction Web avec communiqué

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.