lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Le Point consacre un article sur la  » dernière folie » de Gaston Flosse

Publié le

Publié le 13/08/2014 à 7:23 - Mise à jour le 13/08/2014 à 7:23
Lecture 2 minutes

Hier la présidence rappelait que Gaston Flosse avait porté plainte pour diffamation contre les deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, auteurs du livre « Disparition de « JPK » à Tahiti, ainsi que contre Oscar Temaru pour ses propos tenus sur Radio Nouvelle Zélande.

Il pourrait bien portait plainte contre Le Point qui vient de publier un article intitulé : « Gaston Flosse : sa dernière folie à 2 milliards d’euros » où on lit ensuite : « On a donné à nos élus des Dom Tom le pouvoir de ruiner la France, et certains ne s’en privent pas ! À ce jeu, Gaston de Polynésie est le roi. »

Selon le journaliste du Point, « la Polynésie française est un territoire miraculeux où les cocotiers peuvent parfois se transformer en or. Le gouvernement de cette collectivité d’outre-mer, présidé par le célèbre et sulfureux sénateur Gaston Flosse, a décidé de choisir le projet d’un cabinet hawaïen d’architectes, Group 70 International, à la suite d’un appel d’offres pour l’aménagement d’un complexe touristique sur l’île de Tahiti, à Punaauia. Le plus curieux dans ce choix n’est pas que l’heureux vainqueur soit étranger, c’est qu’il ait été sélectionné malgré un coût beaucoup plus élevé que celui de ses concurrents français ou chinois ».

Le journaliste Jean Nouailhac s’interroge : « comment a-t-on pu en arriver là ? Comment un tel projet et d’une telle ampleur a-t-il pu naître chez les dirigeants de cette collectivité autonome d’outre-mer qui ne vit – largement, dit-on – que grâce aux subsides de Paris ? » et revient sur les nombreuses condamnations de Gaston Flosse, en faisant un lien direct avec le reportage de LCI intitulé « Gaston Flosse, l’élu le plus condamné de la République ».

infos coronavirus