samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Le Parti socialiste polynésien rend hommage à Henri Emmanuelli

Publié le

Publié le 21/03/2017 à 12:50 - Mise à jour le 21/03/2017 à 12:50
Lecture < 1 min.

Dans un communiqué, le fondateur du parti socialiste polynésien, Paul Koury, lui rend hommage. Henri Emmanuelli a été secrétaire d’État aux Départements et territoires d’outre-mer de 1981 à 1983. « Quand le ministre des DOM-TOM est arrivé en 1981 en Polynésie, il s’est présenté spontanément auprès des militants socialistes venus l’accueillir à l’aéroport de Tahiti Faa’a pour lui offrir une rose. ‘Cette rose du bout du monde, je la garderai pour toujours dans mon coeur socialiste’, a-t-il dit en remerciant les militants. » 

Le parti socialiste polynésien rappelle que « malgré son aversion pour la ‘gouvernance autocratique’ de Gaston Flosse » Henri Emmanuelli a accordé le statut d’autonomie interne à la Polynésie « afin de respecter des engagements pris par le Président François Mitterrand lors de sa campagne présidentielle de 1981 ». 

« Adieu Henri, merci pour l’autonomie interne accordée à la Polynésie, cette rose du bout du monde, c’est à notre tour de la garder pour toujours dans notre coeur socialiste », termine Paul Koury.  Le Conseil départemental des Landes, que Henri Emmanuelli présidait, a annoncé que ses obsèques auront lieu samedi 25 mars à Mont-de-Marsan. Il sera enterré au cimetière de son village de Laurède, en Chalosse, où il résidait, à 33 km de Mont-de-Marsan.
Ces obsèques se dérouleront en présente de plusieurs personnalités de gauche dont, très probablement, le Président François Hollande.
 

Rédaction web 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.