mercredi 14 avril 2021
A VOIR

|

Le Haut-commissaire au cœur des quartiers de Papeete

Publié le

Dominique Sorain a pris connaissance ce lundi des actions menées par le conseil municipal de Papeete dans des quartiers prioritaires. Il s'est d'abord rendu à Titioro où des programmes de sport et d’hygiène alimentaire sont mis en place, avant d'aller dans les jardins partagés de Mamao Aivi.

Publié le 26/08/2019 à 16:00 - Mise à jour le 26/08/2019 à 17:04
Lecture 3 minutes

Dominique Sorain a pris connaissance ce lundi des actions menées par le conseil municipal de Papeete dans des quartiers prioritaires. Il s'est d'abord rendu à Titioro où des programmes de sport et d’hygiène alimentaire sont mis en place, avant d'aller dans les jardins partagés de Mamao Aivi.

Depuis un an, ce plateau sportif à Titioro financé en partie par le Pays, l’État et le contrat de ville, est à la disposition des familles pour diverses activités. Comme dans six quartiers dits prioritaires de la capitale, la mairie mise sur un programme sport et santé pour favoriser la cohésion sociale. « On vise trois types de public : le public sédentaire, le public jeune qui a décroché de l’école, et également ceux que nous appelons des jeunes gens en situation d’insertion sociale et professionnelle » explique Mata Ganahoa, directrice du service Jeunesse et Sports de Papeete.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

À ces activités physiques, s’ajoutent des ateliers de cuisine. La formule séduit les participants. Le programme mis en place en 2016 compte de plus en plus d’adeptes : des jeunes, mais aussi des adultes. « Cela créé une cohésion de groupe, et en plus ce n’est pas cher. Donc j’encourage les autres du quartier à bien suivre le programme. Après, il faut être motivé » nous dit Félix Bea, habitant de Papeete.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En visite officielle, Dominique Sorain, le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, prend connaissances des actions sociales des quartiers de Papeete. Dans les jardins partagés de Mamao Aivi, Dominique Sorain rencontre les acteurs d’un autre projet. On y cultive des fruits et des légumes, mais on y créé surtout du lien. Dans ce quartier, un projet d’insertion sociale permet à des demandeurs d’emplois d’avoir un accompagnement adapté.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Cela permet d’aller voir des quartiers dans lesquels des actions importantes sont menées en matière de cohésion sociale, de vie de tous les jours des Polynésiens. C’est un bon moyen pour moi de plonger dans la vie quotidienne de la population » déclare Dominique Sorain.

Ces lopins de terre permettent de nourrir les familles. Le terrain permet également d’apprendre les métiers de l’agriculture et pas seulement. Des formations à la recherche d’emploi sont proposées aux habitants. « J’ai choisi cet endroit-là car c’est ma passion de pouvoir planter, et de pouvoir partager » nous dit Marie-Caroline Pani, habitante du quartier.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Depuis 2015, la ville de Papeete a bénéficié de 172 millions de Fcfp de crédits de l’État en soutien aux réseau associatifs. Des financements qui permettent aussi de construire des équipements de proximité dans les différents quartiers.

infos coronavirus