samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

Le Grand débat national en Polynésie

Publié le

Publié le 20/01/2019 à 10:11 - Mise à jour le 20/01/2019 à 10:11
Lecture < 1 min.

Dans sa lettre adressée aux Français, le 13 janvier dernier, le Président de la République a lancé un grand débat sur l’ensemble du territoire national qui se déroulera jusqu’à la mi-mars. Cette démarche inédite de consultation, à l’adresse de tous les citoyens français, offre à chacun la possibilité de s’exprimer sur quatre grands thèmes : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’État et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.

>>> Lire aussi : Grand débat : les modalités dévoilées par l’exécutif

En Polynésie française, les thématiques retenues et les questions ouvertes qu’Emmanuel Macron a formulées dans sa lettre aux Français, appellent de nombreux sujets qui ressortent, ici et dans de nombreux cas, des compétences du Pays, lequel dispose d’un statut d’autonomie. Pour autant, les concitoyens polynésiens n’ont évidemment pas une parole interdite à l’occasion de ce grand débat national, notamment sur les sujets qui intéressent l’ensemble de la Nation.

>> Une plateforme mise en ligne dès le 22 janvier

Le haut-commissaire de la République en Polynésie, René Bidal, rappelle donc qu’à partir du mardi 22 janvier, une plateforme numérique permettra de recueillir les contributions de ceux qui voudront s’exprimer.

Cette plateforme sera accessible sur le site https://granddebat.fr/, et via le site Internet du Haut-commissariat www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr.

Les restitutions de ces contributions citoyennes sont ensuite attendues pour fin mars début avril.
 

(Avec communiqué de presse)

infos coronavirus