dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Le gouvernement fait le point avec les Australes

Publié le

Réuni mercredi en conseil des ministres à la mairie de Tubuai, le gouvernement a profité de faire un point sur les dossiers qui concernent les Australes avec les élus de l'archipel.

Publié le 28/01/2021 à 10:21 - Mise à jour le 28/01/2021 à 10:21
Lecture < 1 min.

Réuni mercredi en conseil des ministres à la mairie de Tubuai, le gouvernement a profité de faire un point sur les dossiers qui concernent les Australes avec les élus de l'archipel.

Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi à la mairie de Tubuai. Au cours de cette réunion hebdomadaire du gouvernement, un accent particulier a été mis sur les dossiers concernant l’archipel des Australes, en présence de Fernand Tahiata, maire de Tubuai, Frédéric Riveta, maire de Rurutu, Bruno Flores, maire de Raivavae, et Artigas Hatitio, maire de Rimatara.

Les ministres ont ainsi fait successivement un point sur la situation de l’agriculture, le logement, l’emploi et la formation, le tourisme, les transports ou encore les travaux en cours. Le président Edouard Fritch a particulièrement insisté sur le développement de l’agriculture dans cet archipel qui constitue un des greniers de la Polynésie.

À l’issue du conseil des ministres, le président et le gouvernement ont présenté leurs vœux aux responsables de l’administration dans l’archipel. Le président a remercié les fonctionnaires pour leur implication dans la gestion de la crise sanitaire. Mais il leur a également demandé d’être force de proposition auprès du gouvernement pour simplifier les démarches administratives et mieux servir les citoyens.

En début d’après-midi, le gouvernement s’est à nouveau retrouvé face aux maires de l’archipel et du conseil municipal de Tubuai. Une occasion d’échanger sur les problèmes rencontrés par les élus. C’est ainsi qu’ont été abordées des questions relatives à la dernière tranche des travaux de rénovation du collège, l’accueil le week-end de certains lycéens internes à Tahiti, la lutte contre l’obésité avec la demande d’une diététicienne, la gestion des déchets recyclables ou dangereux, le problème d’accès au service public dans les autres îles que le chef-lieu ou encore la nécessité d’ouvrir des structures d’accueil pour les femmes victimes de violences familiales.

Les ministres et le président ont apporté des réponses à tous ces questionnements afin de satisfaire les demandes des élus qui sont celles de la population.

infos coronavirus