jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Le Amuitahira’a o te nuna’a Maohi demande la démission du président

Publié le

Cinq jours après le mariage du vice-président du Pays, le Amuitahira’a o te nuna’a Maohi se dit choqué par le comportement des élus présents à l’événement. Par la voix de son président, Gaston Flosse, le parti demande au chef de l’exécutif et au gouvernement de démissionner.

Publié le 10/08/2021 à 15:59 - Mise à jour le 10/08/2021 à 15:59
Lecture < 1 min.

Cinq jours après le mariage du vice-président du Pays, le Amuitahira’a o te nuna’a Maohi se dit choqué par le comportement des élus présents à l’événement. Par la voix de son président, Gaston Flosse, le parti demande au chef de l’exécutif et au gouvernement de démissionner.

“Compte-tenu de ces faits, compte-tenu des délits qui ont été commis lors de cette grande bringue, et encore une fois, ce n’est pas le mariage en soit, nous ne pouvons pas le condamner, bien au contraire, mais c’est la super bringue qui a suivi et en violation des lois que Edouard fritch et le Haut-commissaire avaient publié le vendredi d’avant. C’est contre ça que nous nous insurgeons, et nous demandons au président de démissionner. Maintenant c’est son libre choix, c’est sa décision à lui” a déclaré ce matin Gaston Flosse, président du Amuitahira’a o te nuna’a Maohi. “Votre intervention d’hier au soir n’a fait qu’aggraver votre cas. (…) Nous avons relevé 9 infractions commises contre l’arrêté du Haut-commissaire “.

“Ils ne sont pas dignes des hautes responsabilités que le peuple leur a confiées” a par ailleurs indiqué Gaston Flosse.

Pour alimenter ses propos, le vieux lion n’a pas manqué de rappeler les difficultés financières auxquelles sont confrontées de nombreuses familles, en plus du contexte sanitaire désastreux. Et d’ajouter que le représentant de l’État “laissera traîner l’affaire avant de classer le dossier sans suite”.

Rédigé par

infos coronavirus