fbpx
lundi 20 janvier 2020
A VOIR

|

La prescription prononcée dans l’affaire Haddad Flosse

Publié le

C'est peut-être la fin de l'affaire Haddad Flosse. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Papeete a prononcé ce mardi la prescription dans cette affaire dite des "annuaires de l'OPT".

Publié le 19/11/2019 à 10:58 - Mise à jour le 21/11/2019 à 8:39
Lecture 2 minutes

C'est peut-être la fin de l'affaire Haddad Flosse. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Papeete a prononcé ce mardi la prescription dans cette affaire dite des "annuaires de l'OPT".

Dans l’affaire Haddad Flosse, démarrée en 2007, l’ancien président du Pays est suspecté d’avoir empoché environ 190 millions de Fcfp de pots de vin, entre 1993 et 2006, versés en liquide par l’homme d’affaires Hubert Haddad. En contrepartie, les sociétés de celui-ci auraient été avantagées dans l’obtention de marchés publics.

Ce mardi, la cour devait se prononcer notamment sur une requête du procureur de la République qui souhaitait qu’elle rende un arrêt de régularisation de la procédure.
La chambre a finalement suivi l’argument des avocats de la défense qui défendaient depuis deux ans la prescription du dossier, rappellent nos confrères de Tahiti infos.

“Je ne peux qu’être satisfait puisque, très modestement, c’est moi qui l’ai soulevé et que la chambre de l’instruction lui donne raison, a réagi au micro de TNTV, Me Quinquis, avocat de Gaston Flosse. En second lieu, ce dossier vivait une vie tout à fait anormale depuis l’annulation de la procédure et c’est avec plaisir que je vois que le droit a obtenu satisfaction à savoir que lorsque le désordre est mis dans un dossier, il vaut mieux l’éteindre avant que le feu ne prenne.”

“On constate que c’est une décision qui intervient après une longue période de temps où les principaux protagonistes ont été mis en examen et qui sont donc mis en examen depuis 11 ans et c’est déjà très difficile à supporter pour ces gens là. La décision qui a été rendue ce matin est très importante et courageuse dans la mesure où il s’agit de constater une prescription qui fait que les personnes qui ont, un certain temps, été placées en détention provisoire, en réalité ne peuvent pas, ne peuvent plus être poursuivies” a pour sa part déclaré Me Benoît Bouyssié, avocat de Hubert Haddad.

Le parquet a désormais 5 jours pour déposer un pourvoi en cassation. “On se défendra mais je pense honnêtement que l’arrêt de la chambre de l’instruction est exempt d’ambiguïté, estime Me Quinquis. En la matière, il est relativement aisé de comprendre qu’un délai de prescription de 3 ans dépassé, entraîne nécessairement la constatation de la prescription.”

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Réforme des retraites : la grève dans l’enseignement peu...

Le quatrième appel à la grève en Polynésie contre la réforme des retraites a été peu suivi dans le corps enseignant. Pas de manifestation non plus dans les rues de Papeete. Les élèves ont pris le chemin de l’école sans grande perturbation, ce matin. Une école à Punaauia était cependant fermée.

En 2019, l’État a accordé une aide fiscale de...

En 2019, l’État confirme son soutien au développement économique du territoire. Grâce au dispositif de la défiscalisation, l’État aide directement le secteur privé.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X