La Polynésie française présidera le Polynesian Leaders Group

Publié le

La présidence du Groupe des Dirigeants Polynésiens a été transmise à la Polynésie.

Publié le 23/02/2023 à 9:36 - Mise à jour le 23/02/2023 à 11:03

La présidence du Groupe des Dirigeants Polynésiens a été transmise à la Polynésie.

Le Groupe des Dirigeants Polynésiens (PLG) a tenu son 11e sommet ce jeudi sous la présidence de Mark Brown, Premier Ministre des Iles Cook. La Polynésie était représentée par Manuel Terai, délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique. Niue, Samoa, Tonga et Tuvalu étaient également representés. C’est la première fois après plusieurs années que le PLG se réunit à nouveau en présentiel.

L’agenda des discussions a porté sur la mise en œuvre de l’accord de Suva (« Suva Agreement ») relative à la réforme du Forum, afin de préserver l’unité des membres et particulièrement des 5 pays micronésiens.

Le Premier Ministre Mark Brown a tenu à informer les membres sur les résultats de son déplacement au Japon et de sa rencontre avec le Premier Ministre japonais afin d’aborder le sujet sensible du déversement des eaux usées de Fukushima dans l’Océan Pacifique.

Tuvalu et Tokelau ont exprimé leur souhait de réduire leur fracture numérique en étudiant la possibilité de se raccorder notamment au câble Manatua. Le Premier ministre de Niue a exprimé des réserves sur le bon fonctionnement du câble Manatua au niveau de son ile.

Le Président en exercice du PLG a tenu à évoquer le sujet de l’exploration et de l’exploitation des fonds marins (seabeded mining) car son pays a déjà accordé 3 licences d’exploitation à des sociétés étrangères. Il a cependant souligné que chaque pays était libre d’imposer un moratoire afin de préserver son environnement. Ce qui est le cas de la Polynésie française.

Le Sommet s’est clôturé par la transmission de la Présidence du Groupe des Dirigeants Polynésiens par les Iles Cook vers la Polynésie française.

Dernières news

Activer le son Couper le son