lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

La loi Morin s’assouplit

Publié le

Publié le 16/09/2014 à 7:35 - Mise à jour le 16/09/2014 à 7:35
Lecture < 1 min.

Le décret d’application des dispositions qui renforcent le processus d’indemnisation des victimes des essais nucléaires a été publié ce mercredi 17 septembre au Journal officiel. Ce décret voté en décembre 2013 modifie plusieurs clauses de la loi Morin (de janvier 2010).
Ce texte change le statut du Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen). Auparavant simple organisme consultatif faisant des recommandations au ministre de la Défense, c’est maintenant lui qui va décider de l’attribution des indemnisations, épaulé par un médecin désigné par les associations.
Autre changement : la Commission consultative de suivi des conséquences des essais nucléaires est désormais présidée par le ministre de la Santé, alors qu’auparavant c’était celui de la Défense.  

Pour l’instant sur plus de 800 demandes d’indemnisation seulement une dizaine a abouti à une indemnisation.
L’association polynésienne de défense des victimes des essais nucléaires Moruroa e tatou regrette toutefois que le décret maintient que l’exposition aux rayonnements ionisants reste un risque négligeable.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...