dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Jérôme Gasior : ” Le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple “

Publié le

Publié le 26/03/2018 à 15:02 - Mise à jour le 26/03/2018 à 15:02
Lecture 2 minutes

En vue des élections territoriales, l’heure est déjà aux préparations pour Jérôme Gasior, tête de liste de l’Union Polynésienne Républicaine (UPR).

Interviewé sur son programme, il explique que celui-ci est axé sur trois points importants :

  • L’autonomie alimentaire
  • L’autonomie énergétique
  • L’autonomie financière

L’autonomie alimentaire

Parce que ” 80% de ce que l’on mange est importé “, l’UPR entend développer la permaculture en Polynésie. C’est une pratique qui permet de cultiver beaucoup et partout (tant sur des grandes surfaces que sur des petites).
 
Il faudra donc, selon Jérôme Gasior, former les personnes sur les techniques, les aider et surtout les accompagner.

L’autonomie énergétique

Afin de pallier ” la pénurie du pétrole “, qui approche à grands pas, la Polynésie devrait se préparer pour pouvoir y remédier.
 
L’Union populaire républicaine propose d’effectuer des élevages d’algues aux Tuamotu et créer du pétrole, “c’est une technologie qui existe déjà”, d’après Jérôme Gasior.

L’autonomie financière

L’UPR souhaiterait faire en sorte que la Polynésie ne soit plus dépendante financièrement de l’Etat. Pour ce faire, Jérôme Gasior explique qu’avec l’UPR, il souhaiterait créer une monnaie locale qui sera adaptée à la situation économique de la Polynésie française.

“En démocratie, c’est le peuple qui doit décider”

Concernant l’aspect de la moralisation, Jérôme Gasior propose divers outils qui reflèteraient une “vraie démocratie”, parmi lesquels un casier judiciaire vierge des élus, deux mandats consécutifs maximum, une commission de transparence, pour voir ce que dépensent les élus, et la création d’un référendum d’initiative populaire.
 
Ce référendum, qui serait beaucoup utilisé en Suisse, permettrait au peuple de supprimer ou d’imposer (le vote d’) une loi.

Jérôme Gasior, meneur de la liste UPR, propose de fait, un programme avec des outils concrets pour atteindre leurs objectifs, et prône une réelle démocratie pour la Polynésie française.

Mahinatea Flohr

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV