Heiura les Verts en route pour les Territoriales

Publié le

Les 16 et 30 avril prochain, la population élira les 57 représentants à l’assemblée de la Polynésie. À 2 mois des élections, les partis préparent leurs listes. C’est le cas de Heiura les Verts, le parti écologiste mené par Jacky Bryant.

Publié le 12/02/2023 à 9:50 - Mise à jour le 27/12/2023 à 15:43

Les 16 et 30 avril prochain, la population élira les 57 représentants à l’assemblée de la Polynésie. À 2 mois des élections, les partis préparent leurs listes. C’est le cas de Heiura les Verts, le parti écologiste mené par Jacky Bryant.

Créé en 1997, Heiura les Verts reste fidèle à son crédo, la protection de l’environnement. Pour Jacky Bryant secrétaire général du parti, l’objectif a tours été le même : « défendre l’idée que le développement durable, c’est la seule réponse qui va nous permettre de sortir de cet espèce de société de consommation dans laquelle on est complètement tributaires. »

Si Heiura les Verts a déjà sélectionné la majorité des candidats qui vont figurer sur sa liste pour les Territoriales, il faut maintenant respecter la parité égale. « On est au décompte. Maintenant, il faut positionner hommes femmes. Et là, il faut retravailler sur un certain nombre de sections pour être dans l’application stricte de la parité hommes femmes. Et ce n’est pas aussi facile que ça puisqu’il y a des militants, mais il faut faire venir des militantes. Et aussi des sympathisants et des personnes qui veulent servir le Pays. Ce n’est pas uniquement un problème d’être un engagé en politique. L’idée de servir le Pays, c’est aussi se présenter aux élections. »

Se lancer dans une élection demande un budget assez important dont ne disposent pas tous les partis. « C’est beaucoup d’argent. Et notre situation est liée au fait que nous n’avons pas de représentation institutionnelle aujourd’hui donc on n’a pas de recettes liées à des fonctions électives (…) donc ça passe par un financement de levée de fonds, de dons que l’on sollicite. Par des choix que l’ont va porter au niveau des candidats pour une participation plus importante. Et certainement par d’autres ressources, qui sont des ressources légales pour pouvoir boucler le budget. Mais c’est un budget conséquent. »

Selon Jacky Bryant, des discussions ont eu lieu avec le Tavini huiraatira et le Here Aia, mais aucune alliance n’a été décidée. Le parti se prépare donc à partir seul pour les prochaines élections.

Dernières news

Activer le son Couper le son