jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Heimana Pugibet souhaite réveiller Mahina

Il est le candidat des Bleus aux élections municipales de Mahina : Heimana Pugibet est le dernier entré dans la course à la mairie de la plus peuplée des communes de l'Est. Mardi, il présentait publiquement sa liste et son programme. Poihere Ia Mahina souhaite redonner un dynamisme, une identité et des projets à Mahina. La liste souhaite également valoriser la culture, le patrimoine, l'éducation, et les liens entre les habitants.

Publié le 10/03/2020 à 14:51 - Mise à jour le 10/03/2020 à 15:06

C’est l’une des surprises de ces municipales : Heimana Pugibet, l’un des plus gros employeurs de Mahina, porte la liste du Tavini Huira’atira dans la commune où il a passé sa vie. Lucie Lucas, la figure habituelle des Bleus, court, cette fois-ci, avec l’actuel maire, Damas Teuira.

À 56 ans, Heimana Pugibet se lance en politique. Un milieu qu’il aborde, dit-il, avec détermination et sérénité : « Ce qui m’a incité à me lancer, c’est principalement une demande d’Oscar Temaru. Il était un très grand ami de mon père, que j’ai perdu le 5 janvier. C’était assez dur. C’est ma mère qui m’a dit que mon père aurait été content de me voir là, elle a ajouté : si tu peux faire quelque chose pour ta commune, vas-y! C’est avec plein d’entrain que je me suis rallié à cette idée. On est des enfants de Mahina. Mon arrière grand-père était gardien de pratiquement toute la Pointe Vénus. J’ai grandi là, c’est mon fief ! ».

« Je ne suis pas un vendeur de rêves »

Heimana Pugibet

La tête de liste de Poihere Ia Mahina sait que malgré les progrès, la santé financière de Mahina demeure fragile. Il mise sur les idées, la volonté, le dynamisme : « On veut vraiment développer l’énergie participative.On sait très bien qu’on a une commune qui n’est pas en très bon état financier.L’énergie participative, pour moi, c’est dire aux gens qu’on n’est pas là pour réaliser leurs rêves. On n’a pas de baguette magique. Je ne suis pas un vendeur de rêves. Ce que je veux, c’est que les gens des quartiers puissent se dire qu’ils ont l’appui de la commune pour faire certaines choses. Par exemple, on a été dans un quartier où il y a des inondations dès qu’il pleut. On n’aura pas les moyens de faire des caniveaux partout, mais la commune pourrait apporter ses compétences et ses engins, par exemple… ».

Les membres de Poihere Ia Mahina. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les Bleus souhaitent rétablir du lien entre les habitants de la commune. « Nous souhaitons faire revivre les quartiers. Que les chefs de quartiers puissent faire remonter les projets à la commune. Quand on est maire, on n’est pas toujours au courant de ce qu’il se passe partout, et une association de quartier a plus de chances de se faire entendre qu’un riverain seul ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Parmi les projets de la liste de Heimana Pugibet également : retrouver les moments de partage et de liesse collective, et valoriser le patrimoine communal : « Je veux remettre en place les heiva, carnavals, chars fleuris… que l’on mette en valeur la mangue, fruit emblématique pour nous. Il faut redynamiser la restauration… il n’y a plus que deux endroits si on veut manger un burger. Si le soir, on veut sortir, on est obligés de faire 10km. Tout est resté en stand by beaucoup trop longtemps ! »

infos coronavirus

REPLAY

LES PROGRAMMES TV

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV