dimanche 18 août 2019
A VOIR

|

Gaston Flosse : “Les voix de Marine Le Pen sont celles du Tahoera’a Huira’atira, seul contre tous!”

Publié le

Publié le 08/05/2017 à 12:19 - Mise à jour le 08/05/2017 à 12:19
Lecture 2 minutes

Gaston Flosse, entouré de ses candidats aux législatives et de ses représentants à l’Assemblée, dresse, ce mardi, le bilan de l’élection présidentielle qui vient de s’achever. Pour le président du Tahoera’a Huira’atira, les voix polynésiennes de Marine Le Pen proviennent uniquement des partisans du parti orange. Te Nati pèse environ 3000 voix selon Gaston Flosse : “37000 personnes ont voté pour Marine Le Pen. Ca a été une élection difficile parce que tous les autres électeurs ont voté contre Marine Le Pen, contre le Front National, pas pour un programme !  (…)  Marine Le Pen ne nous a pas remerciés, même pas au 1er tour, mais nous ne l’avons pas soutenue pour cela, c’était pour la qualité de son programme. “

L’ex-président du pays n’a pas ménagé ses adversaires politiques, et notamment ceux du Tapura, qu’il accuse d’avoir multiplié les procurations dans certaines îles. Il annonce vouloir déposer des recours : “Nous allons déposer des recours parce que nous nous sommes aperçus que plusieurs communes, et depuis plusieurs années nous dit-on, ont des procurations en nombre incroyable. Certaines communes ont atteint 400 procurations, 300… Ce sont les communes de Tumaraa et de Rurutu… Qu’il y en ait une cinquantaine de la part de personnes qui sont malades, qui sont en voyage, ça peut se concevoir, mais quand on atteint 400, là, il y a vraiment de la tricherie ! “. Gaston Flosse indique que ces procurations dateraient de plusieurs années “4 ou 5, peut-être”. Or, les personnes pointées du doigt par le président du Tahoera’a dans les îles pré-citées étaient alors membres… du parti orange. “C’est possible”, concède-t-il “mais nous ne savions pas qu’elles trichaient !” 

Quant aux législatives, s’il se défend d’avoir posé des conditions, il espère que le parti mené par Éric Minardi lui renverra l’ascenseur : ” Je pense que le Front national de Polynésie va voter pour le Tahoera’a Huira’atira. Nous l’avons soutenu sans aucune condition, nous avons voté Marine Le Pen, pour son programme, j’espère que le Front national local va voter pour le Tahoera’a aux législatives. C’est le juste retour des choses, la moindre des politesses”. Pourtant, son représentant local, Éric Minardi, a déjà annoncé le nom des trois candidats qu’il présenterait lors de ce scrutin. 

Déjà en campagne pour les législatives dont le premier tour se déroulera dans un mois, le 03 juin, l’ex-président du Pays et ses candidats annoncent ne pas avoir déterminé où les futurs députés siégeraient en cas de victoire… Ils disent attendre les résultats du scrutin pour y voir plus clair : “les candidats, s’ils sont élus, ne siégeront pas au Front National. Nous avons soutenu la candidature de Marine Le Pen, mais pas du Front National. Alors si elle change le nom du parti, peut-être, et si elle crée un nouveau parti, nous en reparlerons, mais nous ne sommes pas pressés et nous voulons voir le résultat des législatives en France avant de nous prononcer.”

Moana Greig, Teura Iriti et Vincent Dubois déposeront leur candidature demain au plus tard.
 

Laure Philiber 

 

L’interview de Gaston Flosse

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires