vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Gaston Flosse de nouveau éligible

Publié le

Conformément au calendrier observé par la cour de cassation, l’inéligibilité de Gaston Flosse a pris fin. À quelques mois des municipales, l’ancien président de la Polynésie peut potentiellement s’inscrire de nouveau sur une liste électorale.

Publié le 22/07/2019 à 17:20 - Mise à jour le 31/12/2019 à 10:05
Lecture < 1 min.

Conformément au calendrier observé par la cour de cassation, l’inéligibilité de Gaston Flosse a pris fin. À quelques mois des municipales, l’ancien président de la Polynésie peut potentiellement s’inscrire de nouveau sur une liste électorale.

Cela fait 5 ans que Gaston Flosse ne peut ni voter, ni se présenter à une élection. Malgré ses nombreuses convocations devant les tribunaux, deux affaires ont suffi à mettre un coup d’arrêt à sa carrière politique : l’affaire des emplois fictifs et celle du SED, le service de renseignement de la présidence.

Ces deux peines cumulées l’ont conduit à être démis de ses fonctions de président de la Polynésie en 2014 et l’ont empêché de se présenter aux élections territoriales de 2018.

Sa peine d’inéligibilité aujourd’hui purgée, Gaston Flosse pourrait se réinscrire sur une liste électorale. Mais c’était sans compter sur sa dernière condamnation en date, dans l’affaire dite de la citerne d’Erima. Il a écopé d’une peine d’inéligibilité de 3 ans. Il a fait appel du jugement, ce qui la suspend jusqu’à l’arrêt de la cour d’appel.

Joint par téléphone, Gaston Flosse n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet, il nous a simplement lâché trois mots en fin de conversation : « C’est la fin ».

À 88 ans, Gaston Flosse aurait-il décidé de se retirer totalement de la vie politique ?

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.