samedi 6 juin 2020
A VOIR

|

Forum des îles du Pacifique : le changement climatique au cœur des débats

Publié le

Avant même l’ouverture officielle du 50e Forum des îles du Pacifique, programmée mardi, heure de Tuvalu, une première rencontre placée sous le thème de l’environnement et du changement climatique a eu lieu lundi dans la capitale de cet état, à Funafuti, en présence du ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, qui représente la Polynésie française à cette réunion régionale.

Publié le 11/08/2019 à 17:48 - Mise à jour le 11/08/2019 à 17:48
Lecture 2 minutes

Avant même l’ouverture officielle du 50e Forum des îles du Pacifique, programmée mardi, heure de Tuvalu, une première rencontre placée sous le thème de l’environnement et du changement climatique a eu lieu lundi dans la capitale de cet état, à Funafuti, en présence du ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, qui représente la Polynésie française à cette réunion régionale.

Le Premier ministre de Tuvalu, Enele Sopoaga, qui va prendre la présidence du Forum des îles du Pacifique pour une année, a en effet tenu à mettre ce thème au cœur des débats. Cet état indépendant depuis 1978, peuplé d’environ 12 000 habitants, est composé de neuf atolls. Il est donc particulièrement concerné par les effets du changement climatique et a ainsi été ces dernières années à la pointe pour à la fois alerter l’opinion publique mondiale sur ces questions et exiger que les grandes nations les plus polluantes agissent pour enrayer ces phénomènes et leurs conséquences pour les îles du Pacifique.

« Sauver Tuvalu, c’est sauver le Pacifique », a déclaré le Premier ministre de Tuvalu, en soulignant l’importance des choix qui doivent être faits dès aujourd’hui, dans l’intérêt des générations futures. Il a été rejoint dans cet appel par le Premier ministre de Fidji, le Premier ministre Frank Voreque Bainimarama, qui effectue son retour au Forum des îles du Pacifique après plus de dix ans d’absence.

Tuvalu est situé à 850 km au nord de Fidji. Le gouvernement fidjien, également très engagé sur la thématique des changements climatiques, a déjà indiqué qu’il était prêt, si cela devait s’avérer nécessaire, à accueillir sur son sol des « réfugiés climatiques », de Tuvalu, mais aussi de Kiribati et des Marshall, qui sont dans des situations similaires (faible population et états constitués uniquement d’atolls).

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, était venu récemment, au mois de mai, à Fidji et à Tuvalu, pour lui aussi souligner l’importance et l’urgence qu’il y a à agir dans ce domaine. Il avait d’ailleurs, lors de son passage à Fidji, pu s’entretenir avec le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, sur cette thématique.

Rappelant l’importance de l’océan qui lie les états et territoires du Pacifique, le Premier ministre fidjien a demandé à l’Australie notamment d’agir encore plus vite, pour réduire son usage des énergies fossiles, tel le charbon, pour passer rapidement à des énergies plus respectueuses de l’environnement.

Des représentants d’organisations non-gouvernementales ont ensuite pris la parole pour faire un état des lieux de la situation, en mettant en avant les effets potentiellement très inquiétants des changements climatiques. Avant même de parler de l’éventuelle submersion d’atolls, il faut aussi considérer le fait que les terres, déjà rares, pouvant servir pour l’agriculture, risquent aussi d’être impactées au préalable et de devenir inexploitables. La dégradation du corail, du fait de la température accrue de l’eau, l’intensité et le nombre plus élevé des phénomènes climatiques comme les cyclones, peuvent avoir aussi des effets importants sur le tourisme, sur les ressources marines, et donc sur les économies insulaires.

L’ouverture officielle du 50e Forum des îles du Pacifique est prévue, mardi soir, à Funafuti.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

À Paea, Jean-Claude Hapairai fait cavalier seul

À Paea, la campagne des élections municipales se poursuit, et l'heure n'est pas à la réunification chez les autonomistes. Les trois listes en course au premier tour se sont toutes qualifiées pour le deuxième. Te ora api no Paea, menée par l'ex-premier adjoint de Jacquie Graffe, est arrivée troisième, mais elle aurait pu constituer un soutien de poids pour l'une des deux autres formations. Elle a néanmoins fait le choix de partir seule...

Tour de Tetiaroa 2020 : le classement

Au Yacht Club de Tahiti, avait lieu samedi la régate du tour de Tetiaroa 2020. Huit voiliers ont répondu présent afin de mettre le cap vers l’île de Marlon Brando.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV