dimanche 13 juin 2021
A VOIR

|

Forte augmentation des affaires politico-judiciaires en 2015

Publié le

Publié le 14/01/2016 à 15:12 - Mise à jour le 14/01/2016 à 15:12
Lecture < 1 min.

Au Palais de Justice, la rentrée solennelle a eu lieu ce vendredi matin. L’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, et d’ouvrir une nouvelle année judiciaire.

En 2015, la plupart des chiffres sont à la baisse, et notamment l’usage de stupéfiants : – 17%. Un effet de la politique pénale et de la multiplication des contrôles pour les magistrats. Le nombre de conducteurs détectés positifs au cannabis demeure cependant important : 1 sur 5 circule sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool.
 
Les atteintes aux biens, elles, grimpent de 20%. Des vols de plus en plus souvent avec violence. On en compte 2985 en 2015.
 
Les affaires politico-financières explosent également en 2015 passant de 25 à 42. Et émergent dans toutes les administrations qu’elles soient communales, territoriales ou d’Etat. « Le parquet de Papeete continuera à mener une politique de répression extrêmement ferme dans ce domaine-là », affirme le procureur José Thorel.
« Et monsieur le procureur général a annoncé qu’il souhaitait, avec l’appui du haut-commissaire de la République, mettre en place aussi des sessions d’information, de sensibilisation et de formation des décideurs de manière à bien les sensibiliser au fait qu’il existe un risque judiciaire à manier avec un peu de désinvolture, les deniers publics », déclare José Thorel au micro de Tahiti Nui Télévision. 
 
Notons que le bureau d’aide aux victimes de l’APAJ ouvrira une permanence au tribunal dès ce mois-ci. Il dispose désormais d’un local. 

Laure Philiber

infos coronavirus