dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Européennes : “pour le moment” les parlementaires Tapura ne participeront pas à la campagne

Publié le

ELECTIONS - Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ne prendront pas part à la campagne des européennes lancée par leur parti en soutien à la liste LREM, tant qu'ils n'auront pas eu une réunion avec Edouard Fritch

Publié le 12/04/2019 à 8:22 - Mise à jour le 18/06/2019 à 16:41
Lecture 1 min.

ELECTIONS - Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ne prendront pas part à la campagne des européennes lancée par leur parti en soutien à la liste LREM, tant qu'ils n'auront pas eu une réunion avec Edouard Fritch

En vidéo, l’interview de Nicole Sanquer

Les parlementaires polynésiens Tapura Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ont finalement décidé de ne pas prendre part à la campagne pour les élections européennes.

Le 1er avril, via communiqué, ils avaient fait part de leur opposition à la décision de leur parti de soutenir En Marche aux élections européennes. Les parlementaires polynésiens exercent au sein du groupe UDI à l’assemblée. Pour eux, en plein débat sur le statut de la Polynésie, cette position du Tapura, pourrait avoir de “lourdes” conséquences.

La réponse du parti d’Edouard Fritch ne s’était pas fait attendre : le parti n’est lié “par aucune convention” à l’UDI. Le Tapura a appelé à voter LREM, et à soutenir Tearii Alpha, “candidat du Tapura sur la liste LREM”.

En Polynésie, Nicole Sanquer avait regretté que le parti d’Edouard Fritch ne laisse aucune place à la contestation. “Ça a été pris comme un acte de révolte (…) alors que notre intention était juste d’avoir un dialogue avec le président, car cela a réellement un impact sur nos travaux parlementaires”.

De retour en métropole, la députée polynésienne a fait le point avec les 3 autres parlementaires. Interrogée en sortie de séance à l’Assemblée nationale, elle explique au micro de Tahiti Nui Télévision que les parlementaires souhaitent toujours avoir une discussion avec Edouard Fritch : “Nous insistons, nous réclamons une rencontre avec le président lorsque nous rentrerons à la fin de ce mois. Et pour le moment, nous ne participerons pas à la campagne européenne qui a été lancée dès hier soir par le Tapura Huiraatira, avant la rencontre avec notre président.” 

Les élections européennes se dérouleront en Polynésie le samedi 25 mai.

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV