vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Européennes : « pour le moment » les parlementaires Tapura ne participeront pas à la campagne

Publié le

ELECTIONS - Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ne prendront pas part à la campagne des européennes lancée par leur parti en soutien à la liste LREM, tant qu'ils n'auront pas eu une réunion avec Edouard Fritch

Publié le 12/04/2019 à 8:22 - Mise à jour le 18/06/2019 à 16:41
Lecture < 1 min.

ELECTIONS - Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ne prendront pas part à la campagne des européennes lancée par leur parti en soutien à la liste LREM, tant qu'ils n'auront pas eu une réunion avec Edouard Fritch

En vidéo, l’interview de Nicole Sanquer

Les parlementaires polynésiens Tapura Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey ont finalement décidé de ne pas prendre part à la campagne pour les élections européennes.

Le 1er avril, via communiqué, ils avaient fait part de leur opposition à la décision de leur parti de soutenir En Marche aux élections européennes. Les parlementaires polynésiens exercent au sein du groupe UDI à l’assemblée. Pour eux, en plein débat sur le statut de la Polynésie, cette position du Tapura, pourrait avoir de « lourdes » conséquences.

La réponse du parti d’Edouard Fritch ne s’était pas fait attendre : le parti n’est lié « par aucune convention » à l’UDI. Le Tapura a appelé à voter LREM, et à soutenir Tearii Alpha, « candidat du Tapura sur la liste LREM ».

En Polynésie, Nicole Sanquer avait regretté que le parti d’Edouard Fritch ne laisse aucune place à la contestation. « Ça a été pris comme un acte de révolte (…) alors que notre intention était juste d’avoir un dialogue avec le président, car cela a réellement un impact sur nos travaux parlementaires ».

De retour en métropole, la députée polynésienne a fait le point avec les 3 autres parlementaires. Interrogée en sortie de séance à l’Assemblée nationale, elle explique au micro de Tahiti Nui Télévision que les parlementaires souhaitent toujours avoir une discussion avec Edouard Fritch : « Nous insistons, nous réclamons une rencontre avec le président lorsque nous rentrerons à la fin de ce mois. Et pour le moment, nous ne participerons pas à la campagne européenne qui a été lancée dès hier soir par le Tapura Huiraatira, avant la rencontre avec notre président. » 

Les élections européennes se dérouleront en Polynésie le samedi 25 mai.

infos coronavirus