dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

En Marche vers la constitution d’un parti politique

Publié le

Publié le 06/05/2017 à 14:37 - Mise à jour le 06/05/2017 à 14:37
Lecture < 1 min.

« Je retire de ce deuxième tour une analyse assez positive. On pouvait s’attendre à cette victoire en Polynésie, mais une victoire aussi large, peut-être pas. »

Pour Natacha Helme, le soutien apporté par le Tapura au deuxième tour, y est certes pour quelque chose, mais toutefois, « Je pense aussi que les abstentionnistes se sont un peu mobilisés. (…) Et, toute la campagne que l’on a battue depuis le premier tour nous a permis de faire passer le message que l’on voulait faire entendre »

Au vu des résultats obtenus commune par commune par la candidate frontiste, la porte parole d’Emmanuel Macron en Polynésie constate que « Le Tahoeraa conserve un grand électorat. » Quant au Tapura, celui-ci aura du mal à compter ses voix, vu que « l’on est soutenu par d’autres partis aussi, comme le parti de Tauhiti Nena. C’est un peu flou, mais cela doit permettre une certaine analyse, en vu des prochaines élections. »

Sur une éventuelle alliance avec le Tapura en vue des législatives, « Nous allons attendre les décisions de Paris pour mettre le mouvement En Marche sous la forme d’un parti politique et si pour les prochaines échéances, En Marche décide de lancer des candidats dans la bataille, nous les soutiendrons. »
 

Rédaction Web

infos coronavirus