mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

En attendant le retour de Michel Buillard, Paul Maiotui assure l’intérim à Papeete

Publié le

Le maire de Papeete est toujours en convalescence en métropole. En son absence, c’est son premier adjoint qui assure donc la continuité de ses fonctions et de l’administration de la commune. En poste depuis dix ans, Paul Maiotui a été responsable de plusieurs services au sein de l’hôtel de ville.

Publié le 07/12/2021 à 16:27 - Mise à jour le 08/12/2021 à 11:55
Lecture 2 minutes

Le maire de Papeete est toujours en convalescence en métropole. En son absence, c’est son premier adjoint qui assure donc la continuité de ses fonctions et de l’administration de la commune. En poste depuis dix ans, Paul Maiotui a été responsable de plusieurs services au sein de l’hôtel de ville.

Difficile pour le premier adjoint au maire de Papeete de ne pas retenir quelques larmes en évoquant l’état de santé de Michel Buillard. Le maire de Papeete a été victime d’un malaise à Nice en métropole il y a un mois. “Nous devons nous reprendre. Avec toute l’amitié qu’on a pour lui, il faut continuer son action, le programme initié. Il faut aller de l’avant” confie, ému, Paul Maiatui, premier adjoint au maire de Papeete

De par la loi, en l’absence du maire, Paul Maiotui prend ainsi les pouvoirs du tavana, et travaille avec son équipe d’adjoints pour assurer le suivi de la politique de la ville. Des actions sociales dans les quartiers aux grands chantiers d’aménagements, les projets ne s’arrêtent pas : “Michel Buillard reste le maire. Je ne suis que l’outil pour faire fonctionner la mairie de Papeete”.

Parmi les gros chantiers en cours, la commune a financé à hauteur de 700 millions de Fcfp la reconstruction de l’école maternelle Tamanui dans le quartier de Paofai. Autre chantier très symbolique pour Michel Buillard : la promenade de Nice, qui devrait bientôt dévoiler son nouveau visage.

À la mairie, l’absence du premier magistrat est palpable aux portes de son cabinet. Seule une poignée de personnes y a accès. “C’est surtout par respect. C’est son bureau. C’est lui qui décide qui il veut bien accueillir dans son bureau. Et d’ailleurs, même nous, lorsque nous voulons le voir pour lui parler de tel ou tel dossier, nous passons par sa secrétaire” indique Patrick Bordet, conseiller délégué à la mairie de Papeete.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Comme pour atténuer un peu les inquiétudes, la mairie s’est parée de ses couleurs de fêtes. L’équipe municipale le sait, le rétablissement du tavana sera long.

infos coronavirus