lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

Emplois fictifs : Edouard Fritch s’acquitte de sa dette pour redevenir ordonnateur des comptes du Pays

Publié le

Publié le 06/11/2018 à 14:33 - Mise à jour le 06/11/2018 à 14:33
Lecture < 1 min.

Comme il l’avait annoncé en 2015, le président du Pays Edouard Fritch s’est acquitté de la somme qu’il devait dans le cadre de sa condamnation dans le volet financier de l’affaire des emplois fictifs, afin de pouvoir redevenir ordonnateur des comptes du Pays. Cette fonction, qui détient un pouvoir de décision financière sur toutes les dépenses de la collectivité, est dévolue au président du Pays. Mais depuis qu’Edouard Fritch avait été déclaré « comptable de fait », tout comme Gaston Flosse, dans cette affaire des emplois fictifs, cette fonction est revenue au vice-président du Pays, d’abord Nuihau Laurey, puis Teva Rohfritsch.
 
Deux arrêtés publiés mardi au dernier journal officiel de la Polynésie française ont révélé que le président du Pays, Edouard Fritch, était de nouveau en capacité d’être ordonnateur des comptes du Pays.
Selon les informations recueillies par Radio 1, Edouard Fritch a fini par régler seul le remboursement solidaire d’une partie des 231,5 millions de Fcfp de salaires indus pour sortir définitivement de cette affaire et retrouver sa capacité à être ordonnateur des comptes du Pays. Dans le détail, il s’agirait de 7,48 millions de Fcfp qu’il devait conjointement avec Gaston Flosse et Gustave Heitaa.
 

Rédaction web

infos coronavirus