fbpx
mercredi 20 novembre 2019
A VOIR

|

Du nouveau pour les départs volontaires dans la fonction publique

Publié le

Publié le 05/08/2014 à 14:52 - Mise à jour le 05/08/2014 à 14:52
Lecture 2 minutes

Un conseil des ministres s’est tenu mercredi 6 août à la présidence de la Polynésie française. Gaston Flosse a présenté le projet de loi du Pays sur la zone franche pour le Tahiti Mahana Beach, adopté le matin même en conseil des ministres, et qui doit prochainement passer à l’assemblée de la Polynésie française. D’autres dossiers ont également été examinés, parmi lesquels celui des départs volontaires dans la fonction publique territoriale.

Pour l’année 2014, deux dispositifs de départ volontaire, au profit de certains agents de l’administration, ont été institués par la loi du pays du 20 janvier 2014 portant dispositif d’incitation au départ volontaire pour les fonctionnaires des catégories C et D et par l’avenant du 20 janvier 2014 à la convention collective des agents non fonctionnaires de l’administration (Anfa), pour les dispositions relatives au départ volontaire des agents non fonctionnaires de l’administration relevant des 3ème, 4ème et 5ème catégories.
Les modalités d’application de la loi du Pays portant dispositif d’incitation au départ volontaire des fonctionnaires des catégories C et D de la fonction publique de la Polynésie française ont été précisées par un arrêté du Conseil des ministres en date du 27 janvier 2014. Il a ainsi été prévu que les fonctionnaires candidats au départ volontaire devaient adresser une demande à la DGRH (Direction générale des ressources humaines) avant le 31 mars 2014.

A la date du 30 juillet dernier, une trentaine d’agents a sollicité le bénéfice du dispositif de départ volontaire. Parmi les raisons de ce succès relatif, figuraient les dispositions réglementaires relatives à la CST (contribution de solidarité territoriale). Toutefois, l’entrée en vigueur de la loi du pays du 15 juillet 2014 portant modification du code des impôts et diverses mesures fiscales, a permis de modifier le mode de calcul de la CST appliquée aux indemnités précitées, et ce davantage en faveur de l’agent quittant son poste, la loi du Pays prévoyant une applicabilité à compter de l’entrée en vigueur des dispositions réglementaires relatives à l’incitation au départ volontaire.
 
Ainsi, à titre d’exemple, pour une indemnité brute d’un montant de 3 940 200 Fcfp, l’indemnité nette de CST était de 3 022 138 Fcfp avant la loi du Pays précitée alors qu’elle est désormais de 3 725 328 Fcfp depuis l’entrée en vigueur de cette loi du Pays. Avec ces modalités encore plus attractives qu’auparavant, il est donc proposé d’offrir aux fonctionnaires des catégories C et D de la fonction publique de la Polynésie française une nouvelle possibilité de bénéficier du dispositif de départ volontaire.
 
La date limite de dépôt des demandes à la direction générale des ressources humaines est par conséquent reportée au 30 septembre 2014, avec une radiation des cadres à compter du 30 novembre 2014.
 
 Retrouvez le compte-rendu du conseil des ministres en pièce jointe.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Web Zone : Raimiti Ravello lance des cours de...

https://youtu.be/clwVZlacnlw Plus besoin d'attendre un vernissage pour découvrir les oeuvres de nos artistes préférés. Aujourd'hui, l'art sort...

La Polynésie représentée à la réunion du Centre National...

En représentation d’Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre en charge de la Culture et de l’Environnement, et à sa demande, le directeur de cabinet du ministère, Maurice Yune, a siégé, jeudi dernier, au conseil plénier du Centre National de la Biodiversité, au ministère de la Transition écologique et solidaire à Paris.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X