lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Dans les districts jeunes et moins jeunes se mobilisent pour le scrutin

Publié le

Publié le 05/05/2017 à 15:07 - Mise à jour le 05/05/2017 à 15:07
Lecture < 1 min.

A Mataiea, Benjamin a du mal à se déplacer et cela depuis deux ans. C’est en fauteuil roulant poussé par un pompier qu’il se présente devant le bureau de vote, car pour lui pas question de rater une élection.

« Même si je suis en chaise roulante, cela ne m’empêchera pas d’aller voter ». Il ne peut plus écrire, qu’importe. c’est son épouse qui signera pour lui après avoir voté elle-même. « Depuis quelques temps, il tremble des mains. il n’écrit plus. C’est pour cela qu’il demande mon aide ».

A Papenoo, cette mamie de 91 ans a été parmi les premières à faire son devoir. « Elle tenait à venir. A tous les votes elle est là. Et maintenant, elle va attendre la fin du scrutin pour savoir qui a gagné. » explique son fils.

A Taiarapu, les jeunes eux, sont venus voter un peu plus tard. Manarii qui votait pour la première fois a tenu à le faire avant de participer à un match de volley ball.

« On a un match au lycée de Taravao, mais j’ai quand même pris le temps de venir voter. C’est quand même important. L’avenir des Polynésiens est en jeu aussi. Et c’est aux électeurs de choisir. »

Du coté des districts, on note une légère augmentation de la participation pour ce deuxième tour à la même heure.

 

Rédaction web avec Ingrid et André Vohi

infos coronavirus