mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Contrat de ville : de nouvelles dispositions en matière de rénovation urbaine

Publié le

Le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, la présidente du Syndicat mixte en charge du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete, Tenuhiarii Faua, ainsi que les maires des communes de l’agglomération de Papeete, membres du syndicat, se sont réunis, ce vendredi à la présidence, pour procéder à la signature de l’avenant n°2 au Contrat de ville 2015-2020.

Publié le 30/08/2019 à 14:56 - Mise à jour le 03/09/2019 à 9:59
Lecture 2 minutes

Le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, la présidente du Syndicat mixte en charge du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete, Tenuhiarii Faua, ainsi que les maires des communes de l’agglomération de Papeete, membres du syndicat, se sont réunis, ce vendredi à la présidence, pour procéder à la signature de l’avenant n°2 au Contrat de ville 2015-2020.

Cet avenant a d’abord pour objet de proroger la durée du contrat jusqu’au 31 décembre 2022 conformément au plan national de mobilisation en faveur des habitants des quartiers et à la loi de finances pour 2019. Il renforce par ailleurs le contrat de ville dans ses dispositions relatives aux enjeux stratégiques du pilier cadre de vie et renouvellement urbain qui constitue l’un des piliers du contrat. Il s’agit d’accompagner la dynamique impulsée par l’Etat, le Pays et les communes, notamment de Punaauia, Papeete, Mahina et Pirae, en matière de politique polynésienne de renouvellement urbain.

Le programme de rénovation urbaine (PRU) consiste à engager sur des secteurs géographiques prioritaires, des opérations et des programmes visant à améliorer le fonctionnement des quartiers et les conditions de vie des populations. Sa mise en œuvre nécessite donc la mobilisation conjointe de moyens tant humains que financiers.

Ces moyens se traduisent :
– D’une part, par une participation, pendant 3 années consécutives, aux frais de rémunération des chefs de projets PRU des 4 communes précitées, qui seront recrutés pour assurer, sous l’autorité des maires, la coordination et la cohérence du programme ;
-D’autre part, par l’organisation de la prise en charge d’opérations de fonctionnement nécessaires à la mise en œuvre des PRU. 

Dans cette perspective, sont désormais définies au contrat les modalités de prise en charge des mesures dédiées au programme de rénovation urbaine.

Plus particulièrement, le financement temporaire des chefs de projets PRU mobilise à hauteur de 65% le Contrat de ville qui rassemble l’Etat, le Pays et les communes. On relève également que le Pays augmente sa participation annuelle de 12.960.000 Fcfp sur un période de 36 mois consécutifs pour contribuer spécifiquement à la prise en charge de ces postes à hauteur de 45%. Les communes concernées participeront à hauteur de 10% minimum.

Ce programme ambitieux fait également l’objet, par voie de convention signée le 5 juillet 2019, d’une attention particulière de la Banque des territoires – Caisse des dépôts et consignations- qui le soutient à hauteur de 25%.

Ainsi, la signature de cet avenant matérialise de façon très significative, un partenariat solide et nécessaire de l’ensemble des pouvoirs publics qui s’unissent aux communes pour construire le renouvellement urbain de demain en visant les quartiers prioritaires et par effet, pour améliorer la vie des populations les plus fragiles.

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Eugène Sommers est le nouveau président du Cesec

Les membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel étaient réunis ce vendredi matin en assemblée plénière afin d'élire les nouveaux membres...

Le Tahiti Nui, dernier espoir pour Maupiti

À Maupiti, l’arrivée de la flottille administrative le "Tahiti Nui" est un véritable bol d’air frais pour la population. Lors de son passage sur l’île, le navire débarque près de 400 tonnes de marchandises au total. De quoi subvenir aux besoins des habitants pendant près d’un mois, le temps que met le navire avant de refaire escale à Maupiti et ce, dans le meilleur des cas…

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV