jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Conseil constitutionnel : Maina Sage reste députée

Publié le

Publié le 22/01/2015 à 12:06 - Mise à jour le 22/01/2015 à 12:06
Lecture < 1 min.

L’année dernière, en juillet le Conseil constitutionnel avait été saisi par Tauhiti Nena et Hans Amaru afin de faire annuler l’élection de Maina Sage comme députée. Aujourd’hui, le Conseil a rendu son verdict : Maina Sage restera députée.

Tauhiti Nena, à l’époque candidat au poste de député, soutenait que trois déplacements effectués par Maina Sage en mai 2014 avaient été financés par la Polynésie française. Le Conseil constitutionnel note qu’il résulte toutefois de l’instruction que « le déplacement de Maina Sage à l’île de Hao les 3 et 4 mai 2014 s’inscrivait dans l’exercice normal de son mandat de membre de l’assemblée de la Polynésie française et ne revêtait pas le caractère d’une dépense électorale ». 

Tauhiti Nena a également pointé du doigt le soutien de Gaston Flosse à la candidature de Maina Sage. Le Conseil constitutionnel a jugé qu’il  « n’a pu être de nature à créer de confusion dans l’esprit des électeurs dès lors que Maina Sage  était la candidate présentée par le parti présidé par Gaston Flosse. »

La décision du Conseil constitutionnel est à consulter en cliquant ICI 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu