mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Congrès des communes J-2 : Rikitea prépare son « puputa »

Publié le

Ce dimanche, la moitié des participants au congrès des communes, délocalisé aux Gambier, est attendue. Mais la population et le syndicat pour la promotion des communes de Polynésie préparent ce rendez-vous depuis déjà plusieurs semaines...

Publié le 28/07/2019 à 13:56 - Mise à jour le 28/07/2019 à 16:53
Lecture 3 minutes

Ce dimanche, la moitié des participants au congrès des communes, délocalisé aux Gambier, est attendue. Mais la population et le syndicat pour la promotion des communes de Polynésie préparent ce rendez-vous depuis déjà plusieurs semaines...

Rikitea a été entièrement nettoyée. L’île compte bien montrer l’exemple à ses visiteurs venus parler « protection de l’environnement » au 30ème congrès des communes. Artisans et associations s’activent également. Même la navette communale, qui fait le transit des passagers entre l’aéroport et l’île est ornée de plantes.

Et samedi, une vingtaine d’agents communaux se sont levés à l’aube pour procéder à l’ouverture du ahi ma’a et préparer le « puputa », recette traditionnelle propre à l’archipel, servie uniquement lors des grandes occasions : « On a commencé à 4 heures 30, il fallait ramollir les bananes. On était 8 agents, et on s’est répartis en deux groupes entre la cuisine centrale et le QG des élus », indique Adrien Paemara, président de l’amicale des agents communaux.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Le puputa, c’est typiquement mangarévien. C’est une nourriture qu’on ne fait pas souvent, seulement dans les grandes occasions comme les mariages, les festivals… et là, on l’a préparé spécialement pour le congrès. Les agents, c’est la première fois que l’on fait cela avec l’aide de nos anciens, et nous sommes fiers qu’ils nous montrent leur savoir- faire. Comme on peut conserver le puputa longtemps, les pêcheurs en emmènent parfois lors de leurs campagnes de pêche. Parfois, quand ça rate, on est déçus, mais là, c’est bon » poursuit-il.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« La première base, c’est la banane, puis l’amidon, le sucre et le lait de coco. Le lait de coco, c’est l’ingrédient principal du puputa », précise Veiarii Taviri, secrétaire de l’amicale des agents. « Au total, nous avons utilisé 8 régimes de bananes pour constituer 22 a’i (les récipients en feuilles de auti dans lesquels cuit le puputa, NDLR). La cuisson dure deux fois 4 heures, dans un four traditionnel. On les retourne à mi-cuisson. Il y a normalement une règle pour déguster le puputa : il faut attendre trois jours avant de le manger, car il cuit encore, et il se transforme… On l’a préparé ce samedi pour mardi » précise-t-il.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les membres du syndicat pour la promotion des communes servent de testeurs… « C’est la première fois pour moi, je n’ai jamais goûté ça de ma vie, mais ça ressemble un peu au po’e et aussi au retia, en terme de texture », indique l’un des assesseurs du Syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française (SPCPF). « Mais la cuisson a été faite au four tahitien, la recette a pris le goût de la feuille. Je suis honoré que la population ait fait autant d’efforts pour nous. Nous sommes très touchés » poursuit-il.

infos coronavirus

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les membres du Polynesian Kingdom of Atooi expulsés du...

Les représentants du mouvement Polynesian Kingdom of Atooi qui revendiquent les terres du marae Arahurahu de Paea ont été expulsés ce mercredi matin....

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Sénatoriales : Michel Villar, le compagnon de route discret...

Michel Villar est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière du Tavini Huiraatira. "Compagnon de route discret" d'Oscar Temaru depuis une trentaine d'années, il a rejoint le leader indépendantiste de façon plus publique depuis les territoriales, et maintenant les sénatoriales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV