lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Commémoration du premier tir atmosphérique : Moruroa e tatou rencontrera un représentant de l’Etat

Publié le

Moruroa e Tatou se prépare pour la commémoration du premier essai nucléaire aérien en Polynésie, tiré le 2 juillet 1966. Elle invite la population à rejoindre les membres de l’Eglise protestante maohi dans les jardins de Paofai ce mardi.

Publié le 30/06/2019 à 8:42 - Mise à jour le 08/07/2019 à 17:37
Lecture 2 minutes

Moruroa e Tatou se prépare pour la commémoration du premier essai nucléaire aérien en Polynésie, tiré le 2 juillet 1966. Elle invite la population à rejoindre les membres de l’Eglise protestante maohi dans les jardins de Paofai ce mardi.

Au programme dès le matin, des délégations regroupées à la mairie de Papeete et au stade Willy Bambridge marcheront jusqu’à la place Tarahoi, où « il y aura 20 à 30 minutes de prière et de discours, puis le cortège poursuivra sa marche jusqu’aux jardins de Paofai, explique le vice-président de Moruroa e Tatou, le pasteur, Mitema Tapati. Et là, toute la matinée, chaque arrondissement présentera un message à travers les danses, les chants. »
 
L’association qui œuvre pour l’indemnisation des anciens travailleurs des sites souhaite également élargir son champ d’action et interpeller l’Etat sur les risques intergénérationnels au sein des familles de victimes des essais. Elle souhaite également le retrait total de la loi Morin. Souhait qu’elle compte bien faire part au représentant de l’Etat qui recevra une délégation composée de responsables de Moruroa e Tatou et de l’association 193.
 
Quant à savoir pourquoi ces deux associations n’ont pas regroupé leurs commémorations dès le départ, il s’agirait simplement d’un problème de timing. « Au moment où l’association 193 est venue à notre rencontre, on n’avait pas encore défini le programme de mardi, explique le pasteur Mitema Tapati. Donc ils se sont regroupés et ont organisé à leur manière la journée du 2 Juillet. Et pas plus tard que jeudi dernier, j’ai rencontré le président de 193 ainsi que frère Maxime et le père Auguste. » 

 

Il est ressorti des discussions que « la délégation qui va aller à la rencontre du représentant de l’Etat sera composée aussi de deux représentants de 193. Et au moment des discours des officiels, un temps de parole a aussi été réservé pour 193. Quant à l’organisation de cette journée, 193 laisse la liberté à ses membres de nous rejoindre ou de suivre leur programme initial. Et de notre côté, on va aussi laisser la liberté à nos paroissiens de participer à cette journée avec 193. 193 va rester sur la ville de Papeete toute la journée, tandis que Moruroa e Tatou va clôturer sa manifestation à 12 heures, donc on aura le temps d’aller donner un coup de main à 193… »

 

Moruroa e Tatou « pas pressée de trouver un président »

Moruroa e Tatou est toujours à la recherche de son président. Des entretiens avec des candidats ont eu lieu, mais aucune décision n’a pour le moment été prise.

Interrogé à ce sujet, le vice-président de l’association explique que les rencontres avec les candidats « ont été très enrichissantes ». « On s’est réunis au niveau de la commission permanente, et après on va organiser l’assemblée extraordinaire de Moruroa e Tatou, poursuit-il. Je ne peux pas avancer le nom qui a été retenu par la commission permanente parce qu’on a encore une semaine de réunions à partir de lundi matin. Il faut bien comprendre qu’on n’est pas aussi pressés que ça pour trouver un président pour Moruroa e Tatou. »

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.