mercredi 16 octobre 2019
A VOIR

|

« Aujourd’hui, on a un clivage autonomistes, pays associé et indépendance »

Publié le

Publié le 03/06/2017 à 12:41 - Mise à jour le 03/06/2017 à 12:41
Lecture 2 minutes

Pour Sémir Al Wardi, le « vote affectif » qui lie les électeurs aux metua a une nouvelle fois bien fonctionné : « On voit que les trois grands partis, très bien organisés avec un maillage sur tout le territoire, emportent ce premier tour ». Et en particulier le Tapura qui se présentait « pour la première fois à une élection directe avec ses candidats ».

Mais avec ce nouveau venu dans le jeu politique, les clivages ont évolué depuis 2012. Selon lui, d’une opposition autonomistes/indépendantistes, on est aujourd’hui passé à « un clivage autonomistes, pays associé et indépendance ».

« Le Tapura a pu prendre les voix purement autonomistes qui ont délaissé le Tahoera’a avec le statut de pays associé », estime l’universitaire. Un phénomène « nouveau ».

Pour le second tour, le politologue présage des tractations, le candidat Tahoera’a Vincent Dubois, battu dans la troisième circonscription, ayant annoncé qu’il soutenait Moetai Brotherson du Tavini.

« On peut imaginer que le Tavini soutienne le Tahoera’a dans les deux autres circonscriptions. Maina Sage (Tapura, Ndlr) est très loin devant dans la première, donc ce sera difficile de la rattraper. En revanche, dans la deuxième, si l’on additionne les voix du Tahoera’a et du Tavini, on dépasse celles de Nicole Sanquer (Tapura, Ndlr). »

Pour Jean-Marc Regnault, l’un des enseignements de ce scrutin réside dans le taux d’abstention important (57,9% des électeurs). Un chiffre qu’il explique par « trois raisons ». D’abord « le statut d’autonomie qui déplace de plus en plus l’intérêt politique vers le territoire et non pas vers la métropole ».

Mais aussi du fait des « erreurs » du Tavini et du Tahoera’a. Le premier en appelant à l’abstention à la présidentielle,  a « démobilisé » ses électeurs pour les législatives.

Et le second en soutenant Marine Le Pen pour la fonction suprême, alors que le FN est « le pire ennemi du gaullisme » dont se revendique le parti orange. 

L’historien voit également un changement « fondamental » ces dernières années avec le positionnement du Tahoera’a en faveur d’un statut de pays associé. « Un statut qui détache encore un peu plus la Polynésie de la France ».

« Dans la troisième circonscription, on voit Vincent Dubois appeler à voter pour Moetai Brotherson. On s’aperçoit que si vous prenez les voix du Tavini, en y ajoutant celles de Tauhiti Nena ou de ses amis, de même que les pourcentages des écologistes qui sont tous pour l’indépendance, tout en y ajoutant le Tahoera’a, on s’aperçoit qu’une majorité d’électeurs est finalement prête à envisager une forme statutaire qui ne serait plus tout à fait l’autonomie. On passe à un quasi Etat ».
 

Rédaction Web

 

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X