mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Angélo Frébault exclu du Tahoera’a

Publié le

Publié le 23/09/2018 à 18:11 - Mise à jour le 23/09/2018 à 18:11
Lecture 2 minutes

Comme l’avait annoncé Teura Iriti sur notre antenne dimanche soir, l’ancien syndicaliste Angélo Frébault a été exclu du Tahoera’a à l’issue d’un bureau exécutif qui s’est tenu au siège du parti lundi en début de soirée. 

Présent lors cette réunion, Angélo Frébault s’est défendu face à ses pairs avant de quitter le siège vers 18 h 50. L’ancien syndicaliste n’a pas souhaité s’exprimer. 

C’est ensuite que le bureau, sous la direction de Gaston Flosse, a voté l’exclusion de son représentant “à l’unanimité” selon Gaston Flosse lui-même. Le président du parti Orange s’est exprimé à la fin de la réunion devant la presse. Le Vieux Lion a souligné : ” La réunion s’est déroulée dans le calme. Il y a une cohésion totale entre les membres du conseil politique. Nous regrettons tous l’attitude d’Angélo Frébault. Lorsqu’íl a eu terminé de répondre de certains membres du conseil, il s’est levé et il est parti… “

Il était reproché à Angélo Frébault de ne pas voir respecté les consignes de vote de son groupe vendredi dernier lors du vote de la réforme des retraites. Celui-ci avait décidé de s’abstenir alors que les autres membres du groupe avaient voté contre le texte. Gaston Flosse a déclaré : “Les élus doivent suivre les décisions du groupe. Tout le monde était d’accord pour voter contre. […] Il faut arrêter de dire qu’il y a une dictature au Tapura…”

Autre raison avancée par l’ancien président de la Polynésie : Angélo Frébault aurait recruter sa propre fille comme collaboratrice à l’assemblée. Gaston Flosse explique : “Il est normalement interdit de recruter les membres de sa famille… Or, il a recruté sa fille, c’est sa seule collaboratrice.” 

Après le départ de Bernard Natua au Tapura, le groupe Tahoera’a à l’assemblée ne compte plus que 9 représentants dans l’hémicycle. Quant à l’avenir de l’ancien syndicaliste à Tarahoi, Gaston Flosse n’émet aucun doute. Selon lui, il est impossible qu’il démissionne de l’APF.  ” Il va sûrement rejoindre le Tapura. Son frère Pierre est là-bas…”
 

Rédaction web avec Esther Parau-Cordette

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV