samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

A Papeete, les élections rapportent gros

Publié le

Publié le 05/05/2018 à 14:09 - Mise à jour le 05/05/2018 à 14:09
Lecture 2 minutes

Dès l’ouverture du bureau de vote de Papeete, les pompiers sont alertés par de la fumée. Pas d’inquiétude, ce n’est que de la viande qui cuit. Pour ce second tour des Territoriales, le nombre de stands de restauration a quasiment doublé.

 Ce sont des associations, des patentés ou des restaurateurs. Ils ont payé jusqu’à 9 600 francs de redevance pour pouvoir s’installer. Leur chiffre d’affaires varie de 40 000 à 200 000 francs selon les produits qu’ils vendent. Chez Sylvain la nouveauté du jour, c’est le petit déjeuner.

Charline, une des employées, explique :

« Au premier tour, nous ne le faisions pas mais comme beaucoup de gens en voulaient, nous avons décidé de proposer du café. Nous sommes là depuis 4h30 ce matin et nous serons là jusqu’à 22h30 ce soir. »

A l’intérieur du bureau de vote c’est l’association des parents d’élèves de l’école Mamao qui s’occupe de la restauration. Au premier tour leur chiffre d’affaire était de 50 000 francs. Cet argent servira à financer leurs projets.

Laurent Djeffal , vice-président de l’APE Mamao, détaille :

« Avec cette levée de fonds, nous allons pouvoir acheter des jouets pour la maternelle. Entre la journée de travail et celle de préparation, nous avons réalisé un bénéfice de 50 000 francs. »

Moïse profite des évènements exceptionnels comme cet élection pour vendre de l’eau de coco. Son chiffre d’affaires est variable.

« C’est en tout cas assez pour acheter à manger. On fait au jour le jour… »

Rédaction web avec Sam Teinaore 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu