vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

A Papeete, les élections rapportent gros

Publié le

Publié le 05/05/2018 à 14:09 - Mise à jour le 05/05/2018 à 14:09
Lecture 2 minutes

Dès l’ouverture du bureau de vote de Papeete, les pompiers sont alertés par de la fumée. Pas d’inquiétude, ce n’est que de la viande qui cuit. Pour ce second tour des Territoriales, le nombre de stands de restauration a quasiment doublé.

 Ce sont des associations, des patentés ou des restaurateurs. Ils ont payé jusqu’à 9 600 francs de redevance pour pouvoir s’installer. Leur chiffre d’affaires varie de 40 000 à 200 000 francs selon les produits qu’ils vendent. Chez Sylvain la nouveauté du jour, c’est le petit déjeuner.

Charline, une des employées, explique :

« Au premier tour, nous ne le faisions pas mais comme beaucoup de gens en voulaient, nous avons décidé de proposer du café. Nous sommes là depuis 4h30 ce matin et nous serons là jusqu’à 22h30 ce soir. »

A l’intérieur du bureau de vote c’est l’association des parents d’élèves de l’école Mamao qui s’occupe de la restauration. Au premier tour leur chiffre d’affaire était de 50 000 francs. Cet argent servira à financer leurs projets.

Laurent Djeffal , vice-président de l’APE Mamao, détaille :

« Avec cette levée de fonds, nous allons pouvoir acheter des jouets pour la maternelle. Entre la journée de travail et celle de préparation, nous avons réalisé un bénéfice de 50 000 francs. »

Moïse profite des évènements exceptionnels comme cet élection pour vendre de l’eau de coco. Son chiffre d’affaires est variable.

« C’est en tout cas assez pour acheter à manger. On fait au jour le jour… »

Rédaction web avec Sam Teinaore 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.