Second tour des Territoriales : le Tavini « continue avec les mêmes »

Publié le

Pas de changement sur la liste du Tavini Huira'atira pour le second tour des élections territoriales. le document a été déposé ce mardi. Le parti bleu ciel assure n'avoir reçu aucune proposition d'alliance et ne l'a pas souhaité. Mais Moetai s'étonne d'une possible union du Tapura et du Amuitahira'a.

Publié le 18/04/2023 à 15:52 - Mise à jour le 28/12/2023 à 9:34

Pas de changement sur la liste du Tavini Huira'atira pour le second tour des élections territoriales. le document a été déposé ce mardi. Le parti bleu ciel assure n'avoir reçu aucune proposition d'alliance et ne l'a pas souhaité. Mais Moetai s'étonne d'une possible union du Tapura et du Amuitahira'a.

Arrivé en tête au premier tour des Territoriales avec 34,9% des voix, le Tavini Huira’atira a déposé sa liste pour le second tour, ce mardi matin. Une liste qui n’a pas été revue. « On continue avec les mêmes. Il n’y a eu aucune tractation. Je crois que ça fait partie des choses que les Polynésiens n’ont plus envie de voir », estime Moetai Brotherson. « La seule alliance qu’on fait, c’est avec le peuple. »

« La seule alliance qu’on fait c’est avec le peuple. »

Celui qui devrait être élu à la tête du Pays en cas de victoire finale des indépendantistes, table sur une nouvelle vague bleue au second tour. « On voit sur Faa’a, les chiffres démontrent que beaucoup de gens ne sont pas allés voter au premier tour. On les verra au second tour, c’est sûr. »

Si les autonomistes s’inquiètent de l’avenir statutaire de la Polynésie, du côté du Tavini, on rappelle une nouvelle fois que les Territoriales ont pour objectif de « renouveler l’assemblée, pour mettre en place un nouveau gouvernement avec une nouvelle gouvernance, une nouvelle façon de voir les choses. C’est ça l’enjeu du 30 avril. »
Moetai Brotherson se dit « déçu de voir le concours de boules puantes auquel se livrent nos opposants. J’ai vu passer des vidéos absolument abjectes sur les réseaux sociaux qui relèvent de la diffamation. Moi j’ai le dos large, j’ai le cuir épais, donc je m’en fiche un peu. Mais pour les autres personnes qui sont mises en cause, je trouve ça vraiment dégueulasse. »

« beaucoup de Amuitahira’a ne vont pas forcément respecter les consignes et les alliances« 

Pour faire barrage au Tavini, le Amuitahira’a a appelé à une alliance. « Ce que nous avons comme retours du terrain, c’est que beaucoup de Amuitahira’a ne vont pas forcément respecter les consignes et les alliances qui pourraient émerger (…) et ont déjà annoncé qu’ils soutiendraient le Tavini Huira’atira au second tour », affirme Moetai Brotherson.

Il s’étonne de cette possible alliance entre Tapura et Amuitahira’a : « Je trouve ça surprenant parce qu’après tous les noms d’oiseaux qui ont été échangés…. et il y a des éléments du programme qui sont diamétralement opposés. On a entendu Bruno Sandras dire qu’au premier conseil des ministres ils retiraient la TVA sociale. C’est un peu à l’opposé de ce que prône le Tapura et quand on lit bien les programmes, c’est différent. Et puis sauf erreur de ma part, je crois que Gaston Flosse est toujours souverainiste, donc c’est très très surprenant. »

La limite de dépôt des listes pour le second tour des élections territoriales est fixée à ce mardi, 18 heures.

Dernières news