dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

29 milliards signés entre le Pays et l’Etat

Publié le

Edouard Fritch et Jean Castex ont signé mardi trois conventions relevant d'un montant de 29 milliards Fcfp. Ces conventions sont destinées à financer des opérations d'investissements des communes et du Pays. La moitié du montant sera financée par l'Etat, tandis que l'autre moitié sera prise en charge par la Polynésie.

Publié le 30/03/2021 à 10:00 - Mise à jour le 30/03/2021 à 11:19
Lecture 2 minutes

Edouard Fritch et Jean Castex ont signé mardi trois conventions relevant d'un montant de 29 milliards Fcfp. Ces conventions sont destinées à financer des opérations d'investissements des communes et du Pays. La moitié du montant sera financée par l'Etat, tandis que l'autre moitié sera prise en charge par la Polynésie.

En mission à Paris, le Président du Pays a signé avec le Premier Ministre français trois conventions d’un montant de 29 milliards de francs. Par ces trois conventions, l’Etat s’engage à apporter la moitié de la somme et le Pays, l’autre moitié. Ces conventions couvrent la période 2021-2023.

L’une des conventions est destinée à financer des investissements relatifs aux communes, notamment en matière d’eau potable, de gestion des déchets et d’assainissement. Le montant consacré à ces opérations s’élève à 6 milliards Fcfp sur trois ans.

L’autre convention permettra de financer les travaux de 17 abris de survie des atolls des Tuamotus. Fakarava, Hikueru, Manihi, Vahitahi, Mataiva, Rangiroa, Fakahina, Fangatau, Nukutavake, Anaa, Arutua, Hao, Ahe et Tureia bénéficieront ainsi d’une aide de 6 milliards Fcfp injectés par le Pays et l’Etat afin de construire ou de continuer la construction de leurs abris de survie.

Enfin, la dernière convention vise à financer des opérations dans les domaines du logement, de l’agriculture, de la pêche, de l’aquaculture, de la transition énergétique, du tourisme, de la culture, des équipements sportifs, de la solidarité et de la santé. 17 milliards sont prévus concernant ces investissements.

Les conventions ayant été signées pour la période 2021-2023, seuls les projets finalisés et prêts à démarrer seront retenus en financement.

Entretien avec le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Le président Édouard Fritch a débuté son programme de visites à Paris par une rencontre avec le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, rue Oudinot.

L’entretien a duré plus de 2 heures et a permis de faire un très large tour d’horizon des dossiers polynésiens nécessitant la solidarité nationale. La convention santé-solidarité, le nucléaire, la réouverture des frontières, Air Tahiti Nui, les vaccins, ont été les principaux sujets qui ont fait l’objet d’échanges entre le ministre Lecornu et le président Fritch.

La franchise et la convivialité des échanges témoignent de la volonté de l’État et du Pays de faire avancer tous ces sujets dans le sens souhaité par la Polynésie afin que les objectifs et les moyens fixés soutiennent la relance et le redressement de la Polynésie.

Rédigé par

infos coronavirus