lundi 8 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

“2022 sera encore une année de combat contre l’épidémie” : les vœux de Dominique Sorain à la population

Publié le

COMMUNIQUÉ - Dominique Sorain, le haut-commissaire de la République en Polynésie française adresse ses vœux à la population, à l'occasion de la nouvelle année 2022 :

Publié le 30/12/2021 à 15:07 - Mise à jour le 30/12/2021 à 15:35
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - Dominique Sorain, le haut-commissaire de la République en Polynésie française adresse ses vœux à la population, à l'occasion de la nouvelle année 2022 :


“Chers concitoyens de Polynésie française, Ia ora na

En 2021, la Polynésie française a été lourdement touchée par la pandémie de Covid-19. Nombreuses sont les familles du fenua à avoir vécu des moments douloureux, la maladie ou la perte d’un être cher. J’ai, ce soir, une pensée émue pour tous ceux qui nous ont quittés et pour tous leurs proches.

Avec les périodes de confinement, de couvre-feu et le port du masque, nous avons dû profondément changer nos habitudes de vie. Il s’agit de véritables sacrifices, mais ils étaient nécessaires.

Je veux remercier tous ceux et celles qui se sont mobilisés jour après jour, au plus fort de la crise : les personnels soignants évidemment mais aussi les agents des communes, du Pays et de l’État et les travailleurs qui ont continué l’activité pour assurer les besoins vitaux de la collectivité.

Je souhaite également saluer le sens de la responsabilité collective de chacune et chacun d’entre vous.

C’est cet engagement ainsi que celui de l’État, du Pays, des communes, des confessions religieuses et des associations qui nous a permis de surmonter ensemble cette crise sans précédent. Toutefois, soyons lucides, le danger est encore devant nous surtout avec le variant Omicron et le risque d’un retour du virus est réel.

L’année 2022 sera donc encore une année de combat contre l’épidémie, mais aussi une année pour assurer l’avenir économique et social du fenua.

Combattre le virus, c’est avant tout se faire vacciner. C’est le moyen le plus efficace de nous assurer une protection collective. Il faut le rappeler la quasi-totalité des personnes décédées n’étaient pas vaccinées. Se faire vacciner, c’est aussi permettre d’éviter un nouveau confinement et favoriser le retour à la vie normale.

Dans un tel contexte, l’État a été plus que jamais aux coté des Polynésiens qu’il s’agisse de renforts en personnel médical et en matériel sanitaire ou d’aide massive aux entreprises auxquelles 27 milliards de Fcfp d’aides ont été versés.

2022 verra un renforcement des apports financiers de l’État, notamment pour la construction d’équipements permettant d’améliorer la vie quotidienne de la population comme les abris anticycloniques aux Tuamotu.

Je veux vous redire que vous pouvez compter sur la solidarité nationale et la coopération État-Pays qui ont été au cœur des engagements du Président de la République lors de son voyage officiel en juillet dernier.

C’est la même volonté qui animera l’État pour assumer les conséquences des essais nucléaires dans un esprit de transparence et de responsabilité.

Chers concitoyens, l’année 2022 sera encore une année de défi mais aussi d’engagement pour l’avenir que nous devons regarder avec espoir et confiance.

Ensemble, continuons de faire preuve de civisme et d’esprit collectif comme les Polynésiens savent si bien le faire.

La période des fêtes de fin d’année est synonyme de rassemblements familiaux, amicaux et religieux, alors, dans le contexte sanitaire actuel, soyons solidaires et prenons soin les uns des autres.

Ce soir, je veux vous témoigner ma confiance en votre courage et ma résolution pour construire ensemble une belle et heureuse année 2022.

Aussi, je vous adresse tout simplement tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite pour aborder cette nouvelle année.

Ia vai noa te here no te faahotu i to tatou fenua
Ia orana i te matahiti api

infos coronavirus