lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

​Assemblée : la démission de Laurey va pousser Maina Sage dehors

Publié le

Publié le 20/02/2017 à 13:37 - Mise à jour le 20/02/2017 à 13:37
Lecture < 1 min.

La démission de Nuihau Laurey du gouvernement, confirmée ce mardi matin par Édouard Fritch, va automatiquement renvoyer l’ex-ministre sur les bancs de l’assemblée de la Polynésie française (APF). Et mécaniquement – en fonction des listes du Tahoera’a des territoriales de 2013 sur lesquelles les deux élus se présentaient à l’époque – c’est Maina Sage qui devra sortir de l’hémicycle territorial.

Un effet de mouvement qui ne changera rien à l’équilibre des groupes de l’APF, le RMA (Rassemblement pour une majorité autonomiste) restant à 31 sièges.
En revanche, si Maina Sage n’est pas réélue lors des législatives de juin prochain, l’actuelle députée de la première circonscription n’aura plus aucun mandat. 

Bertrand Parent 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...