jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

​Affaire Putai Taae : le délibéré sera rendu ce mercredi

Publié le

Publié le 03/06/2019 à 14:58 - Mise à jour le 03/06/2019 à 14:58
Lecture < 1 min.

Putai Taae reste tavana malgré l’inéligibilité qui le touche. Le maire de Papara, condamné à 18 mois de prison avec sursis, 2 ans d’inéligibilité, et 2 millions de Fcfp d’amende, pour abus de confiance et prise illégale d’intérêt, le 7 mai dernier, avait fait appel de cette décision une semaine plus tard ; alors que dans le même temps, un arrêté du Haut-commissariat notifiait la démission d’office de ses mandats de conseiller municipal et de maire.

Ce mardi matin, le tribunal administratif examinait le recours du tavana… Sa défense considère que le haut-commissaire est allé trop vite… « En règle générale le Haut-Commissaire tarde un petit peu et là il est allé extrêmement vite, à mon sens il est même allé trop vite. Il a pris sa décision alors que le délai d’appel n’était pas expiré », nous dit Maître Antz.

Pour la représentante du Haut commissaire : ce dernier n’a fait qu’appliquer une décision de justice. Le rapporteur public, lui, rejette la requête de Putai Taae. Il estime que le haut-commissaire a eu raison de notifier la démission d’office du maire.   Le tribunal administratif rendra son délibéré mercredi.

Maître Antz, l’avocat de Putai Taae indique qu’il n’est pas impossible d’aller jusqu’à déposer une Question prioritaire de constitutionnalité.

Rédaction web avec Laure Philiber 

infos coronavirus

Un challenge TikTok pour promouvoir le port du masque

La direction de la Santé vient de lancer un challenge TikTok, sur une musique de DJ Harmelo, pour promouvoir le port du masque. A la clé pour 5 tiktokeurs : être dans le clip officiel de la chanson du challenge.

Téléchargez les attestations de déplacement « couvre-feu »

À compter de ce samedi 24 octobre, le couvre-feu sera instauré sur Tahiti et Moorea, de 21 heures à 6 heures du matin. Toutefois, il sera possible de se déplacer durant ces horaires justifiant certains motifs (médicaux, familiaux etc.), en étant muni d'une attestation de déplacement dérogatoire et/ou d'un justificatif de déplacement professionnel.