fbpx
mercredi 26 février 2020
A VOIR

|

Une “grand-mère dealeuse” de paka écrouée à Nuutania

Publié le

Elle a 67 ans et dort ce soir en prison. Une sexagénaire a été condamnée ce matin à deux ans de prison dont six mois ferme pour trafic de cannabis en récidive. En octobre 2019, près de 150 plants de paka, destinés à la vente ou au troc, avaient été découverts à son domicile. Son avocat s’est dit "abasourdi" par cette peine et estime que la législation en la matière doit évoluer.

Publié le 21/01/2020 à 16:23 - Mise à jour le 23/01/2020 à 10:12
Lecture 2 minutes

Elle a 67 ans et dort ce soir en prison. Une sexagénaire a été condamnée ce matin à deux ans de prison dont six mois ferme pour trafic de cannabis en récidive. En octobre 2019, près de 150 plants de paka, destinés à la vente ou au troc, avaient été découverts à son domicile. Son avocat s’est dit "abasourdi" par cette peine et estime que la législation en la matière doit évoluer.

Elle ne s’attendait pas à passer la nuit en prison, mais c’est bien à Nuutania qu’elle se trouve désormais. Une grand-mère de 67 ans, anciennement restauratrice, a été conduite dans une cellule dès le jugement rendu.

Le tribunal s’est montré ferme avec cette sexagénaire déjà condamnée pour trafic de cannabis en 2015. Et l’an dernier, ce sont de nouveau 146 plants de paka que les gendarmes avaient saisi à son domicile.

La sexagénaire n’a pas caché que la drogue était destinée à la revente ou au troc pour venir en complément des 80 000 Fcfp du minimum vieillesse dont elle bénéficie. “Je ne sais pas quoi vous dire. Je ne m’en sors pas, même si ce n’est pas une excuse”, a-t-elle expliqué à la barre. Ce qui n’a pas amadoué la procureure. Bien au contraire. “On pourrait croire que nous avons en face de nous une grand-mère bien sous tous rapports, alors que la grand-mère est une dealeuse. Elle essaye de passer entre les mailles du filet, mais c’est une habituée du trafic”, a lancé la magistrate.

Le tribunal s’est rangé à cet avis en prononçant une peine de deux ans de prison dont six mois ferme, mais avec mandat de dépôt, synonyme d’aller simple à Nuutania.

“Elle tombe des nues. Elle en a pleuré. je pense que cela va être très difficile pour elle. (…) Je suis un peu abasourdi de voir qu’on peut envoyer une femme de 67 ans six mois en prison pour ce type de faits” a déclaré Vincent Dubois, avocat de la sexagénaire. Il estime que la question de l’usage et de la culture du cannabis devrait aujourd’hui être réexaminée par les parlementaires : “Il y a tout un système légal qu’il faut revoir. Ce n’est pas au tribunal de le faire. Le tribunal applique la loi. (…) Il y a des pays où le cannabis est légalisé, où le CBD est dépénalisé totalement. En France, on a un peu de retard, et je pense que dans cinq ans, ce type d’infraction ne sera plus poursuivi”.

L’avocat entend demander rapidement à la cour d’appel la remise en liberté de la vieille dame.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X