jeudi 9 décembre 2021
A VOIR

|

Un pompier condamné pour avoir menacé de mort Jacques Raynal

Publié le

Un pompier de Pirae a été condamné, ce jeudi par le tribunal correctionnel, à une amende de 100 000 Fcfp pour avoir proféré des menaces de mort, dans un message publié sur Facebook, visant le ministre de la Santé. Le fonctionnaire lui a présenté ses excuses lors de l’audience.

Publié le 10/12/2020 à 10:28 - Mise à jour le 10/12/2020 à 10:29
Lecture < 1 min.

Un pompier de Pirae a été condamné, ce jeudi par le tribunal correctionnel, à une amende de 100 000 Fcfp pour avoir proféré des menaces de mort, dans un message publié sur Facebook, visant le ministre de la Santé. Le fonctionnaire lui a présenté ses excuses lors de l’audience.

Le 7 avril, ce pompier de 35 ans exerçant à Pirae, avait publié un message sur sa page Facebook ciblant le ministre de la Santé, Jacques Raynal. “Je peux le buter…s’il vous plait. J’en ai marre de voir sa tronche à la télé”, avait-il écrit.

Après une plainte du ministre, l’homme avait été placé en garde à vue. Il avait expliqué être remonté contre Jacques Raynal car depuis le début de la crise sanitaire il avait “l’impression de ne pas avoir les bonnes informations”.

“Je tiens à m’excuser pour mes propos”, a dit à l’audience le fonctionnaire qui fait également l’objet d’une procédure disciplinaire pour ces faits.

Les réseaux sociaux ne doivent pas être le déversoir de toutes les rancœurs

Jacques Raynal, ministre de la Santé

Outre 100 000 Fcfp d’amende, il devra verser un Franc symbolique de dommages et intérêts à Jacques Raynal, qui était présent au procès.
“On ne peut mettre à mal sur les réseaux sociaux les autorités sans subir les conséquences, ça serait trop facile. Je pense que la personne a compris que son geste était trop impulsif (….) Les réseaux sociaux ne doivent pas être le déversoir de toutes les rancœurs (…) Chacun a le droit de s’exprimer mais il y a des limites”, a-t-il déclaré à l’issue de l’audience.

infos coronavirus