mercredi 28 octobre 2020
A VOIR

|

Un mandat d’arrêt émis contre un mari violent

Publié le

Le tribunal correctionnel a condamné ce mardi un homme violent à un an de prison ferme. Absent à son procès, il fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt qui devrait le conduire rapidement en prison.

Publié le 15/10/2019 à 16:08 - Mise à jour le 15/10/2019 à 16:20
Lecture < 1 min.

Le tribunal correctionnel a condamné ce mardi un homme violent à un an de prison ferme. Absent à son procès, il fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt qui devrait le conduire rapidement en prison.

Cet homme, qui a pour habitude de réclamer de l’argent à sa compagne, l’attendait dans l’obscurité, à 3 heures du matin, une nuit de 2015. Après lui avoir demandé d’où elle venait, il l’avait rouée de coups.

Une habitude au regard de son casier judiciaire qui comporte 22 mentions, dont plusieurs pour violences dont deux sur sa conjointe. « Et malgré le temps écoulé, il n’y a pas d’apaisement. C’est dommage que monsieur brille par son absence », s’est agacée la procureure.

Le mari violent a finalement écopé de 18 mois de prison dont 12 ferme. Les gendarmes devraient prochainement lui passer les menottes pour le conduire à la maison d’arrêt.

infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.

Covid-19 : le tourisme mondial en baisse de 70% entre janvier et août

Les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 70% dans le monde sur les huit premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).